Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

quelques outils

Adherez à la CFE CGC
pour info nos stats:

    

959 511 pages lues ce jour...


Le blog est au topblog
d'overblog !

Lisez et faites lire
le blog

mobilisez vous ...
ou arrêtez de râler ...
 

Recherche

Archives

INFO

 

Fédération des Fonctions Publiques-CGC

15-17, rue Beccaria

 – 75012 PARIS –

Métros :

Gare de Lyon/Faidherbe Chaligny/ Ledru Rollin 

Tél  :  01.44.70.65.90

Fax :  01.44.70.65.99

Mail : ufcfp.cgca twanadoo.fr

21 octobre 2009 3 21 /10 /octobre /2009 11:54
Lu pour vous dans la Gazette des communes :

Un décret, très attendu par les pompiers, égrenant des mesures améliorant les conditions d'indemnisation, de travail, de formation et de retraite des 198.000 pompiers volontaires, a été publié le 14 octobre au journal officiel, à la veille de l'ouverture du congrès national des pompiers le lendemain à Saint-Etienne.

"C'est un décret de justice sociale, avec de nombreuses dispositions à caractère social, c'est un signe fort de la part de l'Etat et des collectivités locales pour favoriser et pérenniser le volontariat des sapeurs pompiers", a déclaré le président de la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France (FNSPF), le colonel Richard Vignon.
Le décret prévoit notamment une augmentation du prix de l'heure de vacation payée au pompiers volontaire de 2,1% pendant trois ans (actuellement sept euros en moyenne et qui avait très peu progressé depuis 1998), a expliqué Richard Vignon. "Au bout de trois ans, on fera un point sur ce sujet avec l'Etat et surtout avec les conseils généraux qui financent 55% du coût des secours et des communes (45% du coût)", a-t-il dit.
Selon le décret, la plage horaire de nuit (avec montant de la vacation payée double) sera avancée à 22h au lieu minuit à partir du 1er janvier 2011.

Les pompiers volontaires "sous réserve de leur aptitude médicale dûment constatée par le service de santé" peuvent continuer à exercer jusqu'à 65 ans alors que la limite d'âge était jusqu'à présent 55 ans, "ce qui permettra d'avoir des gens d'expérience sur le terrain" a estimé le responsable juridique de la FNSPF, Olivier Riou.
Le décret prévoit aussi que les astreintes ne devront plus obligatoirement s'effectuer au domicile du volontaire.

Amélioration des retraites
L'indemnisation des heures de formation, qui était dans certains départements seulement de 50% du coût d'une vacation, sera alignée sur l'heure de vacation, a précisé Olivier Riou.
Enfin, le très complexe système de retraite des pompiers volontaires, avec trois statuts différents, sera amélioré, avec reversions à la veuve de certaines pensions.

Selon Richard Vignon, "les mesures contenue dans le décret coûteront 30 millions d'euros sur trois ans, sur un budget total de plus de 4,4 milliards".
"Ce décret est une étape importante, maintenant, nous attendons les recommandations de la commission "Ambition volontariat", présidée par l'ancien ministre de l'Education, Luc Ferry, qui veut donner une nouvelle impulsion à l'attractivité du volontariat", a ajouté Richard Vignon.

Repost 0
20 octobre 2009 2 20 /10 /octobre /2009 15:55


http://www.scribd.com/doc/21283805/Questionnaire-de-France-Telecom-a-ses-salaries


Celui-ci débute par une cinquantaine de questions d'ordre général - s'inspirant du questionnaire Karasek, du nom du sociologue nord-américain et du modèle du sociologue suisse de Siegrist, -, de la charge de travail à la reconnaissance en passant par le sens du travail et l'autonomie.

Viennent ensuite 120 questions adaptées spécifiquement au «cas» France Télécom: un groupe comprenant deux tiers de fonctionnaires - liés par un devoir d'obéissance - et une diversité de métiers considérable.

 

Lu pour vous dans le Figaro
Mesurer les conséquences du changement de statut

 

Entrée dans le vif du sujet avec des questions liées à la «mobilité fonctionnelle et géographique»: nombre de changements de poste en cinq ans ? Etaient-ils souhaités ? Ont-ils donné lieu à des déménagements ?

L'item «relation managériale» aborde la question de la prise de décision: le responsable décide-t-il seul ? Les salariés estiment-il que ce responsable est lui-même contraint dans ses décisions ? Enfin, est-il «aussi exigeant envers lui-même qu'envers ses salariés ?».

La rubrique «l'environnement France Télécom et la communication d'entreprise» mettra à coup sûr en évidence le fossé entre les préoccupations de l'opérateur télécoms, groupe international et celle de ses salariés au quotidien. Sont-ils intéressés par la place du groupe et son évolution dans l'environnement des télécommunications, interroge le questionnaire ? Sont-ils fiers d'appartenir au groupe ?

Sur l'ambiance de travail et la pénibilité, et sur les questions de santé en général, le questionnaire entend mesurer les conséquences du changement de statut du groupe: comment l'ambiance de travail, la santé des salariés et la fréquence des arrêts de travail ont-ils évolué en cinq ans ? Rappelons que c'est en septembre 2004 que l'État français a cédé une partie de ses actions pour passer en-dessous de la barre des 50 %, France Télécom devenant alors une entreprise privée.

Après un point sur les violences et intimidations, le dernier volet aborde la situation psychologique des salariés en les interrogeant sur un passé récent, pour évaluer leur état émotionnel: se sentent-ils «désespérés en pensant à l'avenir», pleurent-t-il facilement, ont-ils des trous de mémoire, des peurs, des craintes…

 

A la recherche d'une réponse organisationelle et collective

 

Et après ? Le cabinet Technologia remettra les résultats de l'enquête menée dans la semaine du 30 novembre. Précisons que ce questionnaire n'est qu'un volet de la mission menée par le cabinet chez France Télécom. Technologia, choisi le 19 octobre par les syndicats - sur une proposition de la direction qui avait également retenu les cabinets Stimulus et Secafi Alpha -, rendra également cette même semaine du 30 novembre son audit entamé sur la base d'études réalisées au sein de France Télécom (études demandées par le CHSCT, rapports du médecin du travail et conclusions de la direction générale). Sur le volet médical, le cabinet proposera une analyse des «crises suicidaires» avec un 1er rapport en fin d'année et un second en février. Enfin, sont aussi prévues des interviews en face-à-face d'un échantillon représentatif d'une centaine de salariés.

Le plan de prévention de France Télécom doit être bouclé pour le 15 avril. L'objectif est d'apporter une réponse organisationnelle et collective, et certainement pas une réponse individuelle et psychologique.

Repost 0
Published by lusancay - dans actualités cfe cgc
commenter cet article
20 octobre 2009 2 20 /10 /octobre /2009 14:59


Suite au succès de la page concernant l'offre DISNEY pour les agents du ministère de l'interieur, elle a été mise en page permanente à droite :

- la réponse pour nos amis gendarmes y est aussi ... à lire ci contre

Bien à vous !

Webmestre
Repost 0
Published by lusancay - dans social
commenter cet article
20 octobre 2009 2 20 /10 /octobre /2009 10:52

La place de l’emploi public dans le contexte économique difficile, le management des ressources humaines, le management public chez nos voisins sont quelques-uns des thèmes qui ont été abordés par la centaine de directeurs des ressources humaines de Départements réunis jeudi 24 et vendredi 25 septembre en congrès, à l’hôtel du Département à Strasbourg.

La question du dialogue social dans la fonction publique a été abordée longuement.

Repost 0
Published by lusancay - dans actualités cfe cgc
commenter cet article
19 octobre 2009 1 19 /10 /octobre /2009 11:46
Laurent Hénart a remis son rapport à François Fillon sur le développement de l’alternance dans le secteur public
  Ces jeunes pourront être formés aux métiers en tension (petite enfance, social et sanitaire…) et aux métiers d’avenir (services à la personne, environnement…).

Le rapport contient notamment trois mesures phares :

- aligner le dispositif de contractualisation sur le dispositif de droit commun, en supprimant les verrous administratifs et juridiques dans l’accès aux contrats d’apprentissage dans le secteur public ;

- lever les freins budgétaires au financement de ces formations, en apportant aux Centre de Formation des Apprentis (CFA) des moyens supplémentaires, notamment grâce aux régions, compétentes en matière de formation professionnelle ;

- mieux rémunérer les apprentis (qui ont un statut de salarié sans en avoir le salaire) en ouvrant un système équivalent au RSA pour ceux qui en ont le plus besoin, s’inscrivant pleinement dans la proposition du Livre Vert de Martin Hirsch

Le Premier ministre, François Fillon, a reçu  le rapport "Développer les formations en alternance dans le secteur public" de M. Laurent Hénart, ancien ministre, député de Meurthe-et-Moselle, parlementaire en mission, sur le développement de l’alternance dans le secteur public.

Le rapport rappelle que l’alternance reste encore peu développée au sein des fonctions publiques. En 2008, ce sont 6 400 jeunes qui sont entrés en apprentissage dans les trois fonctions publiques, chiffres qui restent faibles au regard des 285 000 nouveaux contrats d’apprentissage enregistrés la même année dans le secteur marchand.

Le rapport s’attache à analyser l’ensemble des difficultés et des freins qui ont pu entraver le développement des formations en alternance dans les trois fonctions publiques et formule toute une série de propositions destinées à y remédier.


Le Premier ministre a remercié Laurent Hénart pour la qualité du travail réalisé.

Il a rappelé que le développement de l’alternance, qui constitue un mode efficace et reconnu d’insertion professionnelle, est une priorité de la politique en faveur de l’emploi des jeunes. Il a souhaité que, dans ce cadre, les fonctions publiques puissent s’ouvrir d’avantage à l’apprentissage, notamment pour favoriser la formation de jeunes à des métiers qui permettront leur insertion professionnelle dans le secteur marchand. Il a indiqué que, dans cette perspective, les propositions constituaient une base de réflexion utile et innovante et que le Gouvernement les examinerait en conséquence avec la plus grande attention.



A lire en intégralité ici :

http://www.gouvernement.fr/sites/default/files/communiques/Remise_du_rapport_de_Laurent_Henart.zip

Repost 0
Published by lusancay - dans actualités cfe cgc
commenter cet article
18 octobre 2009 7 18 /10 /octobre /2009 10:50



Travail .

Retenu par la direction, un document élaboré il y a un an révèle un nombre effarant de gestes suicidaires parmi les agents du ministère.


Le ministère de Jean-Louis Borloo serait-il aujourd’hui un second France Télécom ? On peut le craindre à la lecture d’un document que l’Humanité s’est procuré. Il porte en titre « Éléments de connaissance et d’approfondissement pour la prévention des crises suicidaires » et a été adopté à l’unanimité le 1er octobre 2008 par le Comité central d’hygiène et sécurité (CCHS) du ministère de l’Écologie, de l’Énergie, du Développement durable et de la Mer. Il est le fruit de deux ans d’un travail commun de représentants de la direction, des syndicats, et de médecins experts sur le suicide au travail. Depuis un an, il est retenu au secrétariat général du ministère. Ce document reconnaît « qu’aucune évaluation à ce jour ne peut informer sur le nombre réel de suicides par an dans cette institution ». Mais il avance des chiffres effarants : chez les agents de l’équipement et de l’environnement, le nombre de tentatives de suicide par an serait de 150 à 250 et le nombre de décès par suicide serait de 15 à 25 ! Le rapport indique que le taux annuel de suicides parmi les agents du ministère serait de 25/100 000, sensiblement supérieur à celui de la population française en général.

La suite ici :

 http://www.humanite.fr/2009-09-21_Politique-_-Social-Economie_Suicides-epidemie-cachee-a-l-Equipement

Repost 0
Published by lusancay - dans actualités cfe cgc
commenter cet article
17 octobre 2009 6 17 /10 /octobre /2009 11:43

Une quinzaine de départements sont menacés à terme d'un quasi dépôt de bilan lié au coût de la dépendance des personnes âgées, et auront besoin d'une nouvelle péréquation après la suppression de la taxe professionnelle, a déclaré le 14 octobre le président du Sénat Gérard Larcher.

"On ne va pas laisser les départements déposer le bilan à cause de la solidarité intergénérationnelle (...) il faut imaginer une nouvelle dynamique" pour trouver des ressources après la suppression de la taxe professionnelle, a-t-il déclaré
"D'ici quelques années, une quinzaine de départements vont se retrouver en situation de rupture de charge financière en terme de financement de la dépendance" a-t-il dit.
Gérard Larcher n'a pas donné la liste précise des départements concernés, mais a cité l'Indre, la Creuse et la Lozère.

"Il faut trouver une péréquation à l'Allemande, il faudra bien qu'on trouve un moyen de soutenir les départements qui ont moins de richesse que les autres", a-t-il ajouté en estimant qu'il "va falloir un peu de courage".
Au 1er trimestre 2010, "il y aura un débat sur la répartition des richesses" au Sénat, puis un projet de loi spécifique sur le sujet. "Je veux qu'on pose la question du financement de la solidarité intergénérationnelle, a-t-il dit.
"C'est le rôle du parlement de refonder la péréquation" a-t-il ajouté.


Repost 0
Published by lusancay - dans actualités cfe cgc
commenter cet article
16 octobre 2009 5 16 /10 /octobre /2009 10:45

Interview de Laurent Wauquiez : “L’objectif est de faire du sur mesure”

 Photo Vincent Baillais/Lieu-dit

Le secrétaire d’État chargé de l’Emploi recense les points forts et les points faibles de Pôle emploi face à l’afflux des demandeurs d’emploi.

Un bilan du recours aux agences d’intérim, appelées à la rescousse cet été, sera dressé début 2010.

Laurent Wauquiez défend une vision active de la politique de l’emploi, au service des mutations économiques.

à lire ici : http://www.acteurspublics.com/node/13091

extraits :

Comment va se faire l’harmonisation du statut des agents de Pôle emploi ?
Laurent Wauquiez  : Il y a une négociation de la convention collective et c’est difficile. Les agents de l’ANPE ont un statut public alors que les agents Assedic ont un statut privé. Les indemnisations et les avantages n’étaient pas les mêmes. La loi a fixé un cadre que je respecterai scrupuleusement : on laissera le choix aux agents, ce qui signifie qu’il y aura un effort réalisé sur la convention collective. Ceci n’est pas illégitime, car on demande beaucoup d’efforts aux agents. Les négociations sont en cours et j’espère qu’elles aboutiront avant la fin de l’année.


Quels sont les points sur lesquels Pôle emploi ne vous satisfait pas ?

Laurent Wauquiez  : Il y a encore de nombreux points perfectibles. Je souhaite, par exemple, qu’on revienne à un nombre raisonnable de demandeurs d’emplois par conseiller. En période de hautes eaux, la moyenne doit rester au maximum à 90-100 demandeurs d’emplois par conseiller. Mais quand on s’occupe de personnes licenciées économiques, il faut plus de temps. Dans le cas d’une convention de reclassement personnalisé (CRP) ou du contrat de transition professionnelle (CTP), on s’est fixé une moyenne de 30 à 50 maxi. L’objectif est de réaliser autant que possible du sur mesure.

Repost 0
Published by lusancay - dans actualités cfe cgc
commenter cet article
15 octobre 2009 4 15 /10 /octobre /2009 19:18

Les correspondants sociaux ALLIANCE vous informent :

Offre exceptionnelle

pour les agents du ministère de l'Intérieur

à partir du 1er octobre


Réservée aux agents actifs ou retraités du ministère de l'Intérieur.

Offre valable du 1er octobre 2009 au 31 mars 2010 (sauf à certaines dates)

1ère offre : passeport annuel

10€ le Passeport Annuel Fantasy pour l'agent

Sur présentation de la carte professionnelle ou d'un justificatif d’appartenance au ministère de l’Intérieur et sur remise d’une copie de la pièce d’identité* aux guichets d’entrée des Parcs Disney®.

SAUF : le 31 octobre, du 21 novembre au 3 janvier, les 30 et 31 janvier, les 6, 7, 13, 14 février, du 20 au 26 février et les 13 et 14 mars.

Le Passeport Annuel Fantasy est valable 335 jours par an.


RAPPEL

 

 

tarif public du Passeport Annuel Fantasy, 129€ par adulte et par enfant (à partir de 3 ans). Prix valable jusqu’au 1er avril 2010.

Lors de votre première visite, un Passeport Annuel Fantasy vous sera remis. Le Passeport Annuel Fantasy est accessible à tous : 49€ par personne le Passeport Annuel Fantasy pour 5 accompagnants le jour de la visite de l'agent

Offre valable dans la limite de 5 personnes accompagnant le jour de la 1ère visite (adultes et enfants de 3 ans et plus).


Ou


2ème offre : séjour

50% de réduction sur votre séjour

En réservant dès maintenant dans un hôtel Disney au 0825 808 100 et sur présentation de la carte professionnelle ou d'un justicatif d’appartenance au ministère de l’Intérieur et sur remise d’une copie de la pièce d’identité* lors de l'arrivée à l’hôtel.

SAUF : le 31 octobre, du 19 décembre au 4 janvier et du 15 au 17 février

Offre valable pour un séjour dans un hôtel Disney en chambre standard. Pendant toute sa durée de validité, l’offre est disponible dans un hôtel Disney par date d’arrivée. Offre valable

pour les agents ou retraités du ministère de l’Intérieur dans la limite de 2 chambres par réservation.

Le séjour réservé comprend l’hébergement, le petit déjeuner à votre hôtel, l’entrée aux Parcs Disney®, pour la durée de votre séjour, et les taxes de séjour.

Conditions

• Offre non cumulable avec d’autres offres ou réductions. Chaque agent actif ou retraité du ministère de l’Intérieur ne

 

 

peut bénéficier que d’une seule de ces offres et une seule fois.

Celles-ci sont réservées aux agents actifs ou retraités du ministère de l’Intérieur à l’entrée des Parcs Disney® ou lors de l’arrivée à l’hôtel sur présentation d’un justificatif d’appartenance au ministère de l’Intérieur (carte professionnelle, titre de pension, ou attestation nominative d'appartenance au ministère). Parking visiteur payant.

• Pour les accompagnants, la remise est accordée lors de la 1ère visite de l'agent.

• Certaines dates ne bénéficient pas des offres : le 31 octobre, du 21 novembre au 3 janvier, les 30 et 31 janvier, les 6, 7,

 

 

13 et 14 février, du 20 au 26 février et les 13 et 14 mars pour le Passeport Annuel Fantasy ; et le 31 octobre, du 19 décembre au 4 janvier et du 15 au 17 février pour l'offre séjour.

• La vente des passeports annuels se fait exclusivement au guichet du parc Disney.

• Contacter obligatoirement le 0825 808 100 pour connaître l'hôtel proposé le jour de la réservation.

• Les passeports sont délivrés lors de la 1ère visite, ils sont nominatifs et comportent une photo qui sera prise lors de

 

 

votre passage en caisse.

• Le justificatif d'appartenance au ministère ainsi que la pièce d'identité sont OBLIGATOIRES lors de la 1ère visite.

* Ces informations sont nécessaires à Eurodisney Associés S.C.A. pour éviter tout risque de fraude. Vous disposez d’un droit d’accès

 

 

et de rectification de vos informations. Pour exercer ce droit, écrivez à Eurodisney Associés S.C.A., Service Marketing, BP100 77 777

Marne-la- Vallée Cedex 4.

Informations et réservations au : 0825 808 100 (0,15 euros TTC/MN) ou  http://www.disneylandparis.fr

Repost 0
Published by lusancay - dans social
commenter cet article
14 octobre 2009 3 14 /10 /octobre /2009 09:25

comme lors de sa dernière session en septembre 2008, l'Assemblée générale des Nations Unies a fait savoir qu'elle a « décidé de reporter à une date qu’elle n’a pas précisée, l’examen du point intitulé « Question de l’île comorienne de Mayotte ». Cette question concerne le contentieux territorial entre l'Union des Comores et la France qui revendiquent toutes deux la souveraineté sur l'île de Mayotte.


L'Union des Comores met en avant le principe imposé par l'ONU de respecter, lors des décolonisations, les « frontières issues de la colonisation ». La France, quant à elle, met en avant le « droit des peuples à disposer d'eux-mêmes ».


La France a été condamnée plusieurs fois par l'assemblée internationale, mais ces condamnations sont restées sans effet. Faisant partie du Conseil de sécurité, elle dispose d'un droit de véto sur les résolutions prises par l'assemblée.

Il est un autre litige territorial dans la région. Largement éclipsé par celui qui oppose l'Union des Comores à la France, le contentieux entre Madagascar et la France à propos des îles, inoccupées, des Glorieuses, d'Europa, de Juan de Nova et de Bassas-da-India dure lui aussi depuis de nombreuses années. Certes les enjeux humains sont moins importants, ces îles n'étant occupées que par quelques chercheurs, météorologistes et militaires français.


En revanche, les enjeux financiers ne sont pas anodins, compte tenu des faibles revenus de la Grande Ile. Mayotte vient ainsi de récupérer 258.000 euros qui représentent une partie des revenus de sa ZEE (zone économique exclusive). On peut estimer à environ 400.000 euros, chaque année, le montant des droits qui reviendraient à Madagascar s'il venait à récupérer la souveraineté sur ces quatre îlots dont les ZEE occupent une bonne partie du Canal du Mozambique.


Cette question a, elle aussi, été reportée, mais à la prochaine session. « La « Question des îles malgaches Glorieuses, Juan de Nova, Europa et Bassas da India » se verra inscrite, quant à elle, à l’ordre du jour provisoire de la soixante-cinquième session ».

Repost 0
Published by lusancay - dans actualités cfe cgc
commenter cet article