Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

quelques outils

Adherez à la CFE CGC
pour info nos stats:

    

959 511 pages lues ce jour...


Le blog est au topblog
d'overblog !

Lisez et faites lire
le blog

mobilisez vous ...
ou arrêtez de râler ...
 

Recherche

Archives

INFO

 

Fédération des Fonctions Publiques-CGC

15-17, rue Beccaria

 – 75012 PARIS –

Métros :

Gare de Lyon/Faidherbe Chaligny/ Ledru Rollin 

Tél  :  01.44.70.65.90

Fax :  01.44.70.65.99

Mail : ufcfp.cgca twanadoo.fr

28 octobre 2010 4 28 /10 /octobre /2010 13:45

 Arrêté du 21 octobre 2010 autorisant au titre de l'année 2011 l'ouverture de concours pour le recrutement de conseillers d'insertion et de probation de l'administration pénitentiaire
       http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000022941785&dateTexte=&categorieLien=id

  Arrêté du 21 octobre 2010 autorisant au titre de l'année 2011 l'ouverture de concours pour le recrutement de lieutenants pénitentiaires
       http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000022941787&dateTexte=&categorieLien=id

   Arrêté du 21 octobre 2010 autorisant au titre de l'année 2011 l'ouverture d'un concours pour le recrutement de surveillants de l'administration pénitentiaire
       http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000022941789&dateTexte=&categorieLien=id

Repost 0
27 octobre 2010 3 27 /10 /octobre /2010 07:34

Les journées du samedi 16 et du mardi 19 octobre 2010 confirment que la mobilisation est ancrée dans la durée à un haut niveau. Ce sont des millions de salariés qui dans le cadre de ces 6 journées d’action depuis début septembre affirment vouloir une autre réforme des retraites juste et efficace et l’ouverture de négociations avec les syndicats.

L’ampleur des mobilisations confirme qu’au-delà de la réforme des retraites, l’emploi, les salaires, les conditions de travail mais aussi l’avenir des jeunes sont restés sans réponses efficaces notamment depuis l’aggravation des situations liée à la crise financière de 2008. Les organisations syndicales conviennent de travailler ensemble sur ces questions dans les semaines à venir afin d’interpeller le gouvernement et le patronat.

Différents sondages réalisés ces derniers jours confirment que le mouvement recueille un très large appui de la population confirmant que c’est par un large débat public et une véritable concertation en amont qu’il faut aborder une réforme importante comme celle des retraites.

Les organisations syndicales appellent leurs organisations à poursuivre leurs mobilisations afin de rassembler le plus grand nombre et d’amplifier le soutien de l’opinion publique. Elles appellent leurs organisations dans les territoires, les entreprises, les administrations à poursuivre les initiatives unitaires. Elles veilleront au respect des biens et des personnes. Le gouvernement porte la responsabilité pleine et entière de la poursuite de la mobilisation compte tenu de son attitude intransigeante, de son absence d’écoute et de ses provocations à répétition. Il ne peut pas répondre à la situation actuelle par le déni et la répression.

Les organisations syndicales appellent solennellement le gouvernement et les parlementaires à ne pas adopter cette réforme en l’état. Les organisations syndicales confirment que c’est par un large débat public et une véritable concertation en amont qu’il faut aborder une réforme importante comme celle des retraites.

Fortes du soutien des salariés, des jeunes et d’une majorité de la population et face à une attitude intransigeante du gouvernement et du chef de l’Etat, les organisations syndicales décident de continuer et d’élargir la mobilisation.

Elles décident de deux nouvelles journées de mobilisation :

• le jeudi 28 octobre : une journée nationale de grèves et de manifestations dans la semaine du vote au Parlement.

• le samedi 6 novembre : une journée de mobilisations et de manifestations avant la promulgation de la loi par le chef de l’Etat. Les organisations syndicales se retrouveront le 4 novembre.

Repost 0
Published by lusancay - dans actualités cfe cgc
commenter cet article
26 octobre 2010 2 26 /10 /octobre /2010 03:47

http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000022932449&dateTexte=&categorieLien=id

 

L'ordre des médecins a retenu la définition suivante, qui en fait un sous ensemble de la "telesanté" :

La télémédecine est une des formes de coopération dans l’exercice médical, mettant en rapport à distance, grâce aux technologies de l’information et de la communication, un patient (et / ou les données médicales nécessaires) et un ou plusieurs médecins et professionnels de santé, à des fins médicales de diagnostic, de décision, de prise en charge et de traitement dans le respect des règles de la déontologie médicale.

 

Dans la perspective du developpement des nouvelles technologies, du vieillissement des populations, des problemes liés au manque de medecins et infirmieres, la telemedecine commence a se developper en France comme ailleurs.

Quelle allait etre notamment la place du psychologue dans ces nouveaux dispositifs ? Les rappels concernant ceux de cette profession, qui sont liés à l'offre de soins globale, allaient ils etre entendus ou bien les psychologues seraient il ecartes à raison de ne pas etre "soignants" au sens juridique du terme ?

Le decret indique notamment que certains elements de telemedecine seront confies aux autres personnels de soins, pris dans leur acception generale: par exemple, une teleconsultation pourra etre organisee pour une personne dans un etablissement, (maison de retraite non medicalisee ou bien un esat, un centre d'hebergement ou encore dans un cabinet liberal osteo, kine, psychologues, orthophonistes). Celle qui ne peut pas se deplacer, ou bien si elle veut connaitre des resultats la concernant, le psychologue ou l infirmiere de l etablissement pourront l assister. Il faut son accord et son consentement eclairé.


Voila en resume.
Reste les conditions financieres de cette participation et la notion de secret professionnel juridique.
Et bien sur les conditions generales d exercice.



à lire en détail ici : http://www.web.ordre.medecin.fr/rapport/telemedecine2009.pdf





Repost 0
Published by lusancay - dans actualités cfe cgc
commenter cet article
25 octobre 2010 1 25 /10 /octobre /2010 09:14

Le protocole du 2 février 2010 signé avec certaines organisations représentatives de la F.P.H. a défini le cadre de la reconnaissance de la catégorie A pour les personnels paramédicaux de la fonction publique hospitalière. Ce processus comprend les reclassements et les droits d’option pour chaque agent des corps concernés, dans un cadre pluriannuel de 2010 à 2015. Par ailleurs, le troisième volet du relevé de conclusions du 21 février 2008 relatif aux carrières et aux politiques indemnitaires dans la fonction publique prévoit la refonte des grilles de catégorie B et la mise en oeuvre d’un nouvel espace statutaire traduit pour cette catégorie dans la F.P.H.

 

A lire ici

Repost 0
23 octobre 2010 6 23 /10 /octobre /2010 08:57

 

.
Madame, Monsieur le Sénateur,

À la suite de l’adoption par les députés le mercredi 15 septembre 2010 du projet de loi portant réforme des retraites, la CFE-CGC estime que la version actuelle du texte n’est pas à la hauteur des enjeux relatifs à la préservation de notre système de retraite.
Outre des recettes nouvelles qu’il convient d’instaurer pour faire face à l’augmentation de l’espérance de vie mais aussi pour défendre le maintien du taux de remplacement dans le secteur privé, la CFE-CGC défend les quatre priorités suivantes :
 
 •  La défense d’un seuil de retraite individuel minimal en proportion des derniers salaires d’activité. A ce titre, nous proposons de fixer un seuil de pension individuel en dessous duquel il n’est pas possible de descendre et qui s’exprimerait en pourcentage des derniers salaires d'activité.  L’instauration de ce "bouclier retraite individuel" serait ainsi de nature à protéger chaque personne relevant du secteur privé et rendrait crédible l’engagement du gouvernement affiché dans son document d’orientation sur la réforme des retraites qui confirme ne pas vouloir réduire le déficit en baissant les pensions des retraités d’aujourd’hui et de demain. Pour la CFE-CGC, le retour à l’équilibre ne doit en aucune façon se réaliser en baissant à nouveau les pensions de retraites.
 
 • La prise en compte des années d’études supérieures comme cela se pratique dans d’autres pays européens. Une telle validation est une mesure de justice sociale pour les jeunes générations car les périodes d’études sont les seules qui ne sont pas validées au titre de la solidarité. Or, les contributions au régime se déclinent de plusieurs façons, soit par le fait de cotiser tôt, soit de cotiser plus, et au-dessus du plafond de la Sécurité sociale.
 
 • La possibilité de cumuler pleinement la pension de réversion avec les revenus d’activité. Les femmes qui ne disposent que d’une pension de réversion constituent les populations les plus fragilisées et ce sont les seules qui ne peuvent pas cumuler leur pension et des revenus d’activité du fait de l’exigence de conditions de ressources.
 
 • La préservation de l'indépendance du médecin du travail dans les actions qu'il estime nécessaire de mener dans les entreprises et auprès des salariés.
 
Vous trouverez ci-joint le détail de nos amendements. Nous demeurons, bien évidemment, à votre disposition pour vous fournir de plus amples renseignements si vous le désirez.
 
Nous vous prions d’agréer, Madame, Monsieur le Sénateur, l’expression de notre haute considération.
La CFE-CGC
 
Repost 0
Published by lusancay - dans actualités cfe cgc
commenter cet article
22 octobre 2010 5 22 /10 /octobre /2010 18:22

 

 

http://www.cfecgc-metiersdelemploi.fr/

 

- pour prendre attache avec nos collegues : syndicat.cfe-cgc@pole-emploi.fr

 

 

Adhérer

Vous pouvez nous rejoindre en 1 clic !

adhésion 3
Votre bulletin d'adhésion-copie-1Votre bulletin d'adhésion
La demande de PrélèvementLa demande de Prélèvement

 

 

Repost 0
Published by lusancay - dans actualités cfe cgc
commenter cet article
22 octobre 2010 5 22 /10 /octobre /2010 08:51


Les parlementaires ne retiennent pas les amendements de la CFE-CGC soucieuse de la pérennité de notre système de retraite à tous.

Nos députés se gardent bien d'en parler !

Par un vote du 3 septembre 2010, les députés ont rejeté à la quasi-unanimité l'amendement n°249 Rect. proposant d'aligner leur régime spécifique de retraite (dont bénéficient également les membres du gouvernement) sur le régime général des salariés.
Alors,  qu'ils n'ont de cesse d'expliquer l'importance de réformer rapidement un régime de retraite en déficit, les parlementaires refusent donc d'être soumis au régime de retraite de la majorité des Français.

Est-ce là  une réforme "juste" ?

On trouve l'amendement en question sur le site de l'assemblée nationale, en faisant une rapide recherche. Voici le lien :

http://www.assemblee-nationale.fr/13/amendements/2770/277000249.asp
Repost 0
Published by lusancay - dans actualités cfe cgc
commenter cet article
21 octobre 2010 4 21 /10 /octobre /2010 08:00

Avis de recrutement de travailleurs handicapés par la voie contractuelle, pouvant déboucher sur une titularisation, en catégories A, B et C

NOR: MAEA1025655V



Un recrutement de personnes en situation de handicap est prévu au titre de l'année 2011.
Le nombre total de places offertes au recrutement est fixé à 13 :
Ces places sont réparties de la manière suivante :
― catégorie A (secrétaire des affaires étrangères) : 3 emplois ;
― catégorie B (secrétaire de chancellerie) : 3 emplois ;
― catégorie C (adjoint administratif de chancellerie ou adjoint technique de chancellerie) : 7 emplois.


CATÉGORIE


NIVEAU DE DIPLÔME
requis


DATE LIMITE
de réception
des dossiers
de candidature


ÉPREUVES
de mise en situation
(sur convocation)


COMMISSION
de recrutement
(sur convocation)


PRISE DE FONCTIONS
des personnes
recrutées


A


 


Bac + 3
(+ maîtrise
de deux langues
étrangères)


1er février 2011


4 sessions
de décembre 2010
à février 2011


Mars 2011


Avril 2011


B


 


Bac
(+ maîtrise
d'une langue étrangère)


8 février 2011


4 sessions
de décembre 2010
à février 2011


Mars 2011


Avril à mai 2011


C


Adjoint
administratif


Pas de diplôme requis


15 février 2011


4 sessions
de janvier
à mars 2011


Avril-mai 2011


Septembre 2011


 


Adjoint
technique


CAP, BEP


 


 


 


 



Les candidats devront adresser leur dossier au ministère des affaires étrangères et européennes, direction des ressources humaines (bureau RH1 B), 27, rue de la Convention, CS 91533, 75732 Paris Cedex 15.
Ce dossier comprendra :
― une lettre de motivation précisant la catégorie d'emploi (A, B, ou C) et le corps visés, ainsi que les contraintes (dates, matériel, tiers temps) à prendre en compte pour les épreuves de mise en situation ;
― un curriculum vitae précisant adresses postale et électronique et numéros de téléphone fixe et portable ;
― un justificatif, comportant durée de validité, de la reconnaissance du handicap (conformément à l'article L. 5212-13 du code du travail, selon le cas : attestation CDAPH ou COTOREP, justificatif du versement d'une rente accident du travail ou maladie professionnelle pour une incapacité permanente au moins égale à 10 %, justificatif d'une pension d'invalidité correspondant à une réduction d'au moins deux tiers de la capacité de travail ou de gain, justificatif d'une pension militaire d'invalidité, justificatif d'une allocation ou d'une rente d'invalidité attribuée dans les conditions définies par la loi n° 91-1389 du 31/12/1991 relative aux sapeurs pompiers volontaires, copie de la carte d'invalidité définie à l'article L-241-3 du code de l'action sociale et des familles, justificatif du versement de l'allocation aux adultes handicapés) ;
― la copie du diplôme le plus élevé ;
― des attestations d'employeur avec appréciations qualitatives : celles-ci devront être fournies par les candidats retenus pour être présentés à la commission de recrutement dans la mesure où ils ont une expérience professionnelle.
Conditions d'inscription :
Les candidats doivent remplir les conditions générales d'accès aux emplois publics (nationalité, droits civiques, casier judiciaire, service national, aptitude physique) :
― ils doivent être de nationalité française ou ressortissant d'un des Etats membres de l'Union européenne ou d'un autre Etat partie à l'accord sur l'Espace économique européen ;
― ils devront être en mesure de produire, à la demande de l'administration, un certificat d'aptitude établi par un médecin agréé, en vue de leur recrutement pour le cas où ils auraient été sélectionnés.
La procédure n'est pas ouverte aux personnes ayant déjà la qualité de fonctionnaire.
Procédure de sélection et de recrutement :
― les candidats dont la candidature sera retenue à l'issue de l'examen des dossiers seront convoqués à une épreuve de mise en situation professionnelle à l'une des sessions prévues par le tableau ci-dessus, puis, suivant le résultat de cette évaluation, à un entretien de présélection. Ceux dont la candidature aura été retenue à l'issue de l'entretien seront à nouveau convoqués pour un entretien avec la commission de recrutement ; celle-ci siégera à des dates qui seront précisées début 2011 sur le site www.diplomatie.gouv.fr. Pour une bonne réception des différentes convocations, les candidats veilleront à tenir l'administration informée de tout changement d'adresse postale, de courrier électronique et de numéro de téléphone (fixe et portable).
A l'issue de la procédure de sélection, la commission établit la liste des candidats admis ou placés sur une liste complémentaire. Les candidats recrutés bénéficient d'un contrat de droit public d'un an, à l'issue duquel une commission les auditionne et se prononce sur leur aptitude professionnelle. S'ils sont déclarés aptes, ils sont titularisés après avis de la commission administrative paritaire du corps concerné. Dans le cas contraire, ou bien leur contrat peut être renouvelé pour une durée maximum d'un an avant un nouvel examen par la commission, ou bien le contrat n'est pas renouvelé.
Les agents recrutés seront affectés à Paris ou à Nantes et pourront par la suite recevoir des affectations à l'étranger.
Pour plus de renseignements : www.diplomatie.gouv.fr (rubriques « emplois », « travailleurs handicapés ») ou bureau d'accueil de la direction des ressources humaines info.drh@diplomatie.gouv.fr ou 01-43-17-77-77.

Repost 0
Published by lusancay - dans actualités cfe cgc
commenter cet article
20 octobre 2010 3 20 /10 /octobre /2010 18:07

Président :

 

-          Vincent HACQUIN

 

Vice-Président :

 

-          Jean-Claude DELAGE

 

Trésorier :

 

-          Catherine GILLES

 

Trésorier adjoint :

 

-          Philippe SEBAG

 

Membres du Bureau :

 

-          Brigitte BOUQUET

-          Eric FIEVEZ

-          Daniel FREYGEFOND

-          Franck GIRARD

-          Nathalie MAKARSKI

-          François PRADON

-          Patrice RIBEIRO

-          Michel ROBERT

-          Jean-Paul THIVOLIE

 

  photo1.jpg photo2photo3

Repost 0
Published by lusancay - dans actualités cfe cgc
commenter cet article
20 octobre 2010 3 20 /10 /octobre /2010 18:05

 

Les Fonctions Publiques CGC réunies en congrès les 19 – 20 et 21 octobre 2010 au Cap d’Agde ont décidé de porter leurs revendications en matière d’action sociale au travers de la rédaction de la  motion finale suivante :

 -         Un attachement à donner tous les moyens organisationnels aux SRIAS et en particulier aux Présidents avec l’attribution de détachements suffisants, de prérogatives renforcées et la mise à disposition d’un personnel assurant les missions de secrétariat.

 -         L’attribution d’un budget conséquent afin de mettre en œuvre une politique sociale digne de ce nom avec une certaine liberté dans les orientations liées aux exigences des agents.

-         La mise en œuvre de la déconcentration avec un respect et un renforcement du paritarisme.

-         La définition d’un socle commun aux trois fonctions publiques en matière d’action sociale.

-         Un accès à l’action sociale au plus grand nombre de manière équitable, sans oublier nos ainés.

-         Une politique sociale réellement définie dans le cadre du paritarisme national. 

-         Un refus systématique de l’utilisation du social pour accompagner les mesures gouvernementales non voulues par les agents.                                                                                                    

 

   Le 21 octobre 2010

Repost 0
Published by lusancay - dans actualités cfe cgc
commenter cet article