Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

quelques outils

Adherez à la CFE CGC
pour info nos stats:

    

959 511 pages lues ce jour...


Le blog est au topblog
d'overblog !

Lisez et faites lire
le blog

mobilisez vous ...
ou arrêtez de râler ...
 

Recherche

Archives

INFO

 

Fédération des Fonctions Publiques-CGC

15-17, rue Beccaria

 – 75012 PARIS –

Métros :

Gare de Lyon/Faidherbe Chaligny/ Ledru Rollin 

Tél  :  01.44.70.65.90

Fax :  01.44.70.65.99

Mail : ufcfp.cgca twanadoo.fr

13 mai 2011 5 13 /05 /mai /2011 21:50

 

 

La décision du Conseil Constitutionnel du 12 mai 2011 ne valide pas la réforme de l'ENA, supprimant notamment le classement de sortie.

 

A lire en totalité ici

 

 

Repost 0
12 mai 2011 4 12 /05 /mai /2011 15:10

12 mai : Journée internationale de l’infirmière

Nous souhaitons une bonne fête à toutes les collègues, à l’occasion de la Journée Internationale des Infirmières !

Certes, nous aurions préféré une reconnaissance institutionnelle et salariale, mais pour une fois que l’on pense à nous, ne boudons pas notre plaisir !

En cette Journée symbolique, force est de constater qu’en France, notre profession a encore beaucoup de chemin à faire, et que le Ministère a raté une occasion avec la revalorisation salariale liée à la reconnaissance du grade de Licence.

Bon courage au cadres formateurs et aux étudiants en soins infirmiers qui se mobilisent dans toute la France aujourd’hui !

Repost 0
Published by lusancay - dans actualités cfe cgc
commenter cet article
12 mai 2011 4 12 /05 /mai /2011 14:23

 

La date du 25 septembre 2011 a été retenue pour l’organisation des prochaines élections sénatoriales.

Le nombre de sièges à pourvoir dans cette série s’établit à 170, dont cinq sièges supplémentaires par rapport aux précédents scrutins du fait de la réforme du Sénat de 2003. Seront concernés en métropole, les départements classés dans l’ordre minéralogique de l’Indre-et-Loire aux Pyrénées-Orientales ainsi que ceux d’Ile-de-France, et outre-mer, la Guadeloupe, la Martinique, la Réunion, Mayotte, la Nouvelle-Calédonie et Saint Pierre-et-Miquelon. 6 sièges de sénateurs représentant les Français établis hors de France seront également renouvelés. Le mandat des sénateurs élus en septembre 2011 s’achèvera en septembre 2017.

Les sénateurs sont élus par un collège comprenant les députés, les conseillers régionaux élus dans le département, les conseillers généraux et les délégués des conseils municipaux. La désignation des délégués des conseils municipaux aura lieu le 17 juin 2011.

 

S’agissant de l’élection présidentielle, le 1er tour doit intervenir entre le 10 avril et le 25 avril 2012. Les dates du 22 avril 2012 pour le premier tour et du 6 mai 2012 pour le second tour ont été retenues.

En Guadeloupe, en Martinique, en Guyane, à Saint Pierre-et-Miquelon, à Saint-Barthélemy, à Saint-Martin et en Polynésie française, les électeurs voteront le samedi pour tenir compte du décalage horaire.

La période de parrainage débutera le lendemain de la publication du décret convoquant les électeurs, qui interviendra au plus tard en février 2012.

 

Les élections législatives se dérouleront les 10 et 17 juin 2012.

La principale nouveauté du scrutin résidera dans l’élection de 11 députés par les Français établis hors de France. Afin de tenir compte de l’éloignement géographique, le premier tour se déroulera avec une semaine d’avance par rapport à la métropole. Comme pour l’élection présidentielle, certains départements et collectivités d’outre-mer voteront le samedi précédant l’élection en métropole.

Repost 0
Published by lusancay - dans actualités cfe cgc
commenter cet article
12 mai 2011 4 12 /05 /mai /2011 13:37

Pour des raisons budgétaires pensées à très court terme, la fonction publique en Europe subit aujourd’hui la pression de nombreux Etats, alors qu’elle démontre partout sa capacité à s’adapter, et à poursuivre sa mission en pleine crise financière.  Là où les banques ont montré leurs limites, et ont reçu l’aide de ces mêmes Etats, la fonction publique fait aujourd’hui les frais des politiques restrictives ; elle n’a de leçon à recevoir de personne en matière de qualité, et surtout en coût par rapport au service rendu. Attendre du malthusianisme une solution pérenne est utopique ! De même servir de variable d’ajustement ne suffira pas à rembourser les dettes, et quand les services publics auront disparu, sacrifiés sur l’autel de la seule rentabilité, qui gèrera la crise sociale ?

 

L’essence même de l’Europe réside notamment en la libre circulation des personnes : la CESI ou Confédération Européenne des Syndicats Indépendants s’engage dans la défense de cette valeur fondamentale : de l’étudiant au retraité, en passant par celui qui travaille, chacun doit avoir les moyens de cette mobilité.

 

La CESI a succédé à la CIF (Confédération Internationale des Fonctionnaires) en 1990, elle-même créée dans les années soixante-dix.

 

Sa création a offert une alternative à la CES (Confédération Européenne des Syndicats) pour les secteurs privé et public. La CESI est un partenaire social européen reconnu. A ce titre, elle bénéficie d’un accès privilégié aux Institutions. Elle est notamment régulièrement consultée par la Commission européenne sur la législation en cours de préparation. Elle fait du lobbying officiel et efficace auprès des députés européens sur les principaux thèmes sociaux. Elle a des membres au Comité économique et social européen. Au sein de la CESI, ce travail thématique est confié à des commissions spécialisées et aux conseils professionnels ; ceux ci préparent des avis sur les principaux projets législatifs européens ainsi que sur d’autres propositions émanant de la Commission Européenne.

 

Dès lors, la CESI s’engage en Europe pour le maintien de la qualité des emplois publics, car seuls des fonctionnaires compétents, formés et motivés peuvent accomplir les missions toujours plus nombreuses et complexes que l’on attend d’eux, malgré tout !

Repost 0
Published by lusancay - dans actualités cfe cgc
commenter cet article
12 mai 2011 4 12 /05 /mai /2011 11:07

Le 11 mai 2011, Monsieur Claude GUEANT, Ministre de l'Intérieur, a réuni les
syndicats de Commissaires et dʼOfficiers.

 

Le Ministre a annoncé :
- La création d'une grande école unique des cadres de la Police Nationale
avec une seule et unique gouvernance qui s'articulera dans un premier temps
sur les deux sites existants à savoir Saint-Cyr-au-Mont-d'Or (69) et Cannes-
Ecluses (77). Cette grande académie des cadres de la Police Nationale aura
en charge la formation des Officiers et des Commissaires et prendra la forme
dʼun établissement public à lʼinstar des grandes écoles de lʼEtat : actuelle
ENSP, ENM, ENA…
- Des modules communs de formation initiale réunissant ensemble élèves
Officiers et Commissaires interviendront dès 2011.
- Lors des toutes prochaines sorties de promotions d'Officiers et de
Commissaires de Police, il y aura un échange symbolique de drapeaux. La
garde au drapeau de lʼENSOP participera à la cérémonie de sortie de
promotion de lʼENSP et réciproquement.


Enfin, comme lʼavait demandé SYNERGIE-OFFICIERS lors de sa dernière
audience avec Claude GUEANT, le Ministre a annoncé quʼil allait confier à une
autorité indépendante (IGA) une étude pour rassembler des éléments SUR
UNE FUSION DES CORPS DʼOFFICIERS ET DE COMMISSAIRES !
Cette décision du Ministre de l'Intérieur atteste de la pertinence et de la
cohérence du projet historique de SYNERGIE-OFFICIERS qui a su
convaincre en dépit de tous les conservatismes !

Cette décision est donc historique et incarne le premier pas d'un rapprochement en vue de
l'inéluctable création d'un grand corps unique !


Toutefois, ce nʼest quʼune étape. Les négociations continuent. Un compte
rendu exhaustif vous tiendra informés de la teneur précise des échanges
lors de cette réunion.

 

 

SYNERGIE-OFFICIERS 2 Bis Quai de la Mégisserie 75001 PARIS -             01 40 13 02 85       – synobn@orange.fr

Repost 0
Published by lusancay - dans actualités cfe cgc
commenter cet article
9 mai 2011 1 09 /05 /mai /2011 22:10


Une cérémonie inaugurale officielle, en l’honneur des premiers
gendarmes qui vont incorporer le corps des Gardiens de la Paix, dans le
cadre de la passerelle Police-Gendarmerie, aura lieu demain mardi 3 mai
2011 à l’école de Police de Draveil (91).


ALLIANCE Police Nationale constate que l’administration n’a pas daigné
convier, à cette cérémonie hautement symbolique, les organisations syndicales
représentatives de tous les personnels de la Police Nationale.


ALLIANCE Police Nationale estime maladroit, autant que méprisant, cette
volonté manifeste d’écarter les représentants du personnel à l’occasion de cet
évènement important pour notre institution.


ALLIANCE Police Nationale rappelle que ce rapprochement entre les
institutions Police et Gendarmerie, symbolisé par cette première intégration de
gendarmes en école de Police, est une de ses idées fortes qu’il a fermement
défendu face, parfois, aux sarcasmes de certains membres de l’administration.


ALLIANCE Police Nationale est présent à chaque cérémonie, même les plus
conventionnelles, au nom de tous les policiers de France, et ne peut que
déplorer cet état de fait regrettable.


Contact presse : Jean-Claude DELAGE 06.07.89.02.37 begin_of_the_skype_highlighting            06.07.89.02.37      end_of_the_skype_highlighting
Frédéric LAGACHE 06.20.87.77.40 begin_of_the_skype_highlighting            06.20.87.77.40      end_of_the_skype_highlighting

Repost 0
Published by lusancay - dans actualités cfe cgc
commenter cet article
8 mai 2011 7 08 /05 /mai /2011 10:10

Arrêté du 21 avril 2011 portant ouverture au titre de l'année 2011 d'un concours externe, d'un concours interne et d'un troisième concours pour le recrutement des attachés territoriaux

NOR: IOCB1111232A



Par arrêté du président du centre de gestion de la fonction publique territoriale de Meurthe-et-Moselle en date du 21 avril 2011, un concours externe, un concours interne et un troisième concours pour le recrutement des attachés territoriaux seront organisés au titre de l'année 2011 par le centre de gestion de Meurthe-et-Moselle par convention pour les centres de gestion des Ardennes, de l'Aube, de la Côte-d'Or, du Doubs, du Jura, de la Marne, de la Haute-Marne, de Meurthe-et-Moselle, de la Meuse, de la Moselle, de la Nièvre, du Bas-Rhin, du Haut-Rhin, de la Haute-Saône, de Saône-et-Loire, des Vosges, de l'Yonne et du Territoire de Belfort.
Les épreuves de ces concours se dérouleront aux dates prévisionnelles suivantes :
Les épreuves écrites d'admissibilité seront organisées le 16 novembre 2011. Le ou les lieux d'organisation de ces épreuves feront l'objet d'un arrêté complémentaire ultérieur. Les candidats seront répartis sur le ou les sites en fonction de leur lieu de résidence et de la capacité d'accueil de la ou des salles retenues.
Les épreuves orales et facultatives d'admission seront organisées à partir du mois de janvier 2012. La ou les dates précises ainsi que le ou les lieux d'organisation de ces épreuves feront l'objet d'un arrêté complémentaire ultérieur.
Les inscriptions à ces concours se feront du 24 mai 2011 au 22 juin 2011 inclus uniquement par préinscription sur le site internet du centre de gestion de Meurthe-et-Moselle : www.cdg54.fr (mise à disposition d'un accès internet au centre pendant les horaires d'ouverture). L'inscription ne sera validée qu'à réception par le centre de gestion de Meurthe-et-Moselle pendant la période de dépôt du dossier de candidature imprimé à l'issue de la préinscription, complété, signé et comportant les pièces demandées. Les captures d'écran imprimées ne seront pas acceptées.
La date limite de dépôt des dossiers de candidature est fixée au 30 juin 2011.
Ils devront être déposés ou postés, au plus tard à cette date (le cachet de la poste faisant foi), à l'adresse du centre de gestion de Meurthe-et-Moselle, service concours, 2, allée Pelletier-Doisy, BP 340, 54602 Villers-lès-Nancy Cedex.
Tout pli insuffisamment affranchi sera refusé par le centre de gestion de Meurthe-et-Moselle.
Le nombre de postes ouverts aux concours est fixé comme suit :


Concours externe : 145 postes


Spécialité « administration générale » : 111 postes.
Spécialité « analyste » : 3 postes.
Spécialité « animation » : 6 postes.
Spécialité « gestion du secteur sanitaire et social » : 13 postes.
Spécialité « urbanisme et développement des territoires » : 12 postes.


Concours interne : 78 postes


Spécialité « administration générale » : 61 postes.
Spécialité « analyste » : 1 poste.
Spécialité « animation » : 7 postes.
Spécialité « gestion du secteur sanitaire et social » : 6 postes.
Spécialité « urbanisme et développement des territoires » : 3 postes.


Troisième concours : 46 postes


Spécialité « administration générale » : 37 postes.
Spécialité « animation » : 3 postes.
Spécialité « gestion du secteur sanitaire et social » : 4 postes.
Spécialité « urbanisme et développement des territoires » : 2 postes.
Les conditions d'accès, la nature des épreuves et le règlement des concours sont consultables dans la brochure du concours sur le site internet www.cdg54.fr. Tout renseignement complémentaire pourra être communiqué sur simple demande adressée au président du centre de gestion de Meurthe-et-Moselle.

Repost 0
Published by lusancay - dans actualités cfe cgc
commenter cet article
6 mai 2011 5 06 /05 /mai /2011 22:04

François Baroin et Georges Tron ont précisé que deux textes majeurs en termes de rénovation du dialogue social devraient être soumis à concertation dans les mois à venir sur la mise en place d’un conseil commun aux trois versants de la Fonction publique et la refondation des trois conseils supérieurs. De même des circulaires importantes doivent être publiées sur les élections professionnelles et les nouvelles règles de la négociation. La concertation engagée sur les moyens des organisations syndicales sera également poursuivie.

Concernant l''accord sur la santé et la sécurité au travail, un travail considérable a été réalisé depuis novembre 2009 et ce chantier sera conclu d''ici la fin du premier semestre 2011. Les ministres ont précisé que le décret de 1982 rénové devrait être publié très prochainement. Pour finir, une mission sera confiée à l’Igas et à l’ IGA au sujet de la procédure de reclassement des agents reconnus inaptes à l’exercice de leurs fonctions et sur les règles d’imputabilité des accidents du travail.

Par ailleurs, François Baroin et Georges Tron ont fait part de leur souhait de franchir une étape supplémentaire sur la rénovation de l’architecture de la fonction publique avec le déploiement d’une nouvelle étape dans le plan de fusion des corps et la mise en place des premiers corps interministériels pour les attachés, la rénovation de la politique en faveur de l’encadrement supérieur (création d’un grade à accès fonctionnel pour les administrateurs civils et la réforme des emplois de direction), la poursuite de la mise en place de la PFR et le déploiement de l’intéressement collectif d’ici à la fin de l’année 2011.

Concernant l''égalité professionnelle hommes-femmes, les ministres souhaitent, à la suite de la présentation du rapport de la députée Françoise Guegot, qu’une négociation puisse s’engager après avoir entendu les positions et les attentes des partenaires sociaux. Les modifications législatives induites par les conclusions de cette négociation figureront dans le second volet du projet de loi relatif à la lutte contre la précarité dans la Fonction publique afin d’en élargir le propos et d’en faire un large texte de référence en matière sociale.

En matière de handicap, une campagne de sensibilisation des agents publics sera lancée le 12 mai, lors de la journée du handicap dans la Fonction publique. Des évolutions législatives touchant au handicap pourraient là aussi être intégrées au projet de loi mentionné.

La poursuite de la dynamique des classes préparatoires intégrées et de la lutte contre les discriminations, en partenariat avec la Halde, devra permettre de mieux refléter la société française.

Sur le plan salarial, les ministres ont également annoncé que le rendez-vous annuel est fixé au 19 avril prochain. Cette rencontre permettra de faire un bilan des mesures mises en œuvre ces dernières années en matière indiciaire (point et grilles) et indemnitaire (PFR et intéressement collectif).

Les ministres ont indiqué qu’ils souhaitaient également insister sur la meilleure gestion des agents aux différents âges de la vie. Un travail de réflexion est en cours et un bilan des réformes passées en matière de formation professionnelle sera engagé afin de pouvoir examiner ce sujet avec les organisations syndicales après les élections d’octobre prochain. L’objectif est de faire de ce sujet un pont entre l’entrée dans la fonction publique et la fin de la carrière et de mieux accompagner les agents tout au long de leurs parcours professionnels, en ciblant en particulier la problématique des seniors.

Pour finir, les ministres ont annoncé qu''ils souhaitaient mettre en place une négociation relative au télétravail dans la Fonction publique.

Repost 0
Published by lusancay - dans actualités cfe cgc
commenter cet article
4 mai 2011 3 04 /05 /mai /2011 22:01

Le premier groupe de travail "Société et vieillissement", animé par Annick Morel, relève que le "vieillissement" est perçu de façon négative dans la société française et que les systèmes de prise en charge de la dépendance (sanitaire, médico-social, et social) sont soumis à des problèmes d'organisation et de coordination.

Le deuxième groupe de travail sur les perspectives démographiques et financières, piloté par Jean-Michel Charpin, a, quant à lui, défini des hypothèses sur le nombre de personnes âgées dépendantes à l'horizon 2060 en s'appuyant sur les dernières projections tendancielles de l'Insee et de l'Ined. "Dans le scénario central, le nombre de personnes dépendantes au sens de l'allocation personnalisée d’autonomie (APA) - qui s'élève à 1 150 000 en 2010 - s'établirait à 1 400 000 en 2020 et 2 300 000 en 2060", indique le dossier de presse du ministère des Solidarités et de la Cohésion sociale.

Le troisième groupe intitulé "Accueil et accompagnement des personnes âgées", dirigé par Evelyne Ratte, a fait état, dans ses travaux, de plusieurs éléments positifs. "Le groupe a confirmé la préférence de nos concitoyens pour le maintien à domicile. En conséquence, il semblerait que le nombre actuel de places en établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) soit satisfaisant, sous réserve d'une meilleure répartition sur le territoire", a souligné Roselyne Bachelot-Narquin.

Enfin, le quatrième groupe sur la "Stratégie pour la couverture de la dépendance des personnes âgées", présidé par Bertrand Fragonard montre que l'effort public en faveur de la dépendance est d'environ 25 milliards d'euros soit 1,4 % du PIB (0,2 point de plus que la moyenne de l'Union européenne).


"La couverture de la dépendance stricto sensu est en très grande partie assurée par des sources d’origine publique (près de 83 % du montant total) et 95 % des dépenses de soins des personnes dépendantes sont prises en charge par l’assurance maladie ou la couverture maladie universelle complémentaire", précise le dossier de presse du ministère des Solidarités et de la Cohésion sociale. En revanche, ce sont les dépenses privées qui couvrent la plus grande partie de l'hébergement (près de 70 %) des personnes âgées dépendantes. Ce reste à charge moyen s'élève à 1 500 euros par mois.

Repost 0
Published by lusancay - dans social
commenter cet article
2 mai 2011 1 02 /05 /mai /2011 21:33

 

+ 19,1 % : hausse de la RMPP brute entre 2007 et 2011 en euros courants dans la fonction publique d’Etat. Sur la même période, l’inflation hors tabac a augmenté de 7,9 %.
1,8 milliard d'euros : somme redistribuée aux fonctionnaires de l’Etat depuis 2007 suite au non-remplacement d’un fonctionnaire sur deux. La poursuite de la politique de retour catégoriel au titre de 2011-2013 permettra de consacrer 1,5 milliard d'euros supplémentaires à l'amélioration des carrières.
1 680 000 : nombre d’agents qui ont bénéficié de la mise en oeuvre de la refonte des grilles indiciaires de la catégorie C (accords Jacob) à partir de 2007 pour un effort financier d’un milliard d’euros.
316 000 : nombre d’agents qui ont bénéficié du nouvel espace statutaire de catégorie B pour un effort financier de 250 millions d'euros.
191 000 : nombre d’enseignants qui ont déjà bénéficié de la mastérisation pour un effort financier de 180 millions d'euros.
160 080 : nombre de bénéficiaires de la prime de fonction et de résultat au 1er janvier 2012.
55 488 : nombre d’agents civils de l’Etat qui ont bénéficié en 2010 d’une Gipa, d’un montant moyen de 797 euros.
1 149 euros : minimum de traitement net au 1er janvier 2011, contre 1 071 euros en 2007.
2 320 euros : montant moyen annuel perçu par 557 870 agents de la Fonction publique d’Etat au titre de l’exonération des heures supplémentaires en 2010.
905 euros : montant moyen dont ont bénéficié 53 675 agents de la Fonction publique d’Etat au titre de rachat de jours RTT ou de congés annuels en 2010.
103 % : augmentation des crédits de l’action sociale interministérielle depuis 2006.

(Source : ministère du Budget, des Comptes publics, de la Fonction publique et de la Réforme de l'État)

 

Le syndicat Fonctions Publiques-CGC a rappelé que depuis 1999, la perte de pouvoir d'achat, due à l'inflation, des traitements, est de plus de 10%. « L'annonce du gel de la valeur du point pour 2011 et 2012, combiné à l'augmentation programmée de la cotisation retraite, conduit à une perte annoncée de plus de 4% supplémentaires », ajoute le syndicat des cadres.

Repost 0
Published by lusancay - dans actualités cfe cgc
commenter cet article