Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

quelques outils

Adherez à la CFE CGC
pour info nos stats:

    

959 511 pages lues ce jour...


Le blog est au topblog
d'overblog !

Lisez et faites lire
le blog

mobilisez vous ...
ou arrêtez de râler ...
 

Recherche

Archives

INFO

 

Fédération des Fonctions Publiques-CGC

15-17, rue Beccaria

 – 75012 PARIS –

Métros :

Gare de Lyon/Faidherbe Chaligny/ Ledru Rollin 

Tél  :  01.44.70.65.90

Fax :  01.44.70.65.99

Mail : ufcfp.cgca twanadoo.fr

24 décembre 2008 3 24 /12 /décembre /2008 22:32
L'Observatoire du stress CFE-CGC a été créé en 2000 par le docteur Bernard Salengro, médecin du travail. Son objectif  est de rendre visibles les souffrances de l'encadrement soumis au stress en entreprise.

Que fait l’Observatoire du stress au quotidien ?

-Il recueille des témoignages
-il repère les grands thèmes récurrents
-il met en lumière le phénomène assimilable à maladie professionnelle
-il publie des baromètres stress
 
L'observatoire du stress, c'est une équipe de professionnels (médecins du travail, assistantes sociales, psychologue, erg o n o m e , avocat etc.) qui reçoit les informations et les traite afin d'alerter les pouvoirs publics. L'objectif  est  de provoquer l'étude scientifique du sujet et sa reconnaissance juridique pour qu'à terme sa prévention se mette en place.
 
Les travaux de L'Observatoire du stress ont eu un large écho dans les médias, contribuant à lever les tabous entourant le stress des cadres.

Quelques exemples d’actions contre le stress en entreprise

L'initiative confédérale a permis l'émergence de revendications de salariés décidés à parler du stress au sein de leur entreprise. Voici quelques exemples d'initiatives menées, qui pourront vous donner des idées :
 
N'oubliez pas que nous sommes à votre disposition  et que nous pouvons vous mettre en contact avec des personnes qui pourront vous aider à lutter contre le stress dans votre entreprise
Repost 0
Published by lusancay - dans actualités cfe cgc
commenter cet article
24 décembre 2008 3 24 /12 /décembre /2008 12:01



Le Blog vous souhaite

un très joyeux Noël

et une excellente année 2009.

Repost 0
Published by lusancay - dans actualités cfe cgc
commenter cet article
24 décembre 2008 3 24 /12 /décembre /2008 00:14




      1 Arrêté du 28 novembre 2008 portant organisation du concours pour le recrutement par concours sur épreuves et sur titres d'administrateurs des affaires maritimes au grade d'administrateur principal
       http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000019950588&dateTexte=

       2 Arrêté du 28 novembre 2008 portant organisation du concours pour le recrutement d'élèves administrateurs des affaires maritimes
       http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000019950622&dateTexte=

       3 Arrêté du 28 novembre 2008 portant organisation du concours pour le recrutement d'élèves stagiaires administrateurs des affaires maritimes
       http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000019950652&dateTexte=

Repost 0
Published by lusancay - dans actualités cfe cgc
commenter cet article
23 décembre 2008 2 23 /12 /décembre /2008 22:26
Le concours d'entrée aux IRA : nouveau texte applicable dès janvier 2009

http://www.ira-bastia.fr/userfiles/file/Arr%C3%AAt%C3%A9Concours6Juin2008.pdf
Repost 0
23 décembre 2008 2 23 /12 /décembre /2008 10:02

Plus j’avance lentement, moins je perçois!

 

 

Le Gouvernement a fait ses dernières propositions concernant la révision de la grille de catégorie B.

 

I - La fusion B – C II

 

L’Administration refuse de revenir sur ce principe. Les FP-CGC se sont opposées à cette fusion qui est une régression par rapport au protocole DURAFOUR.

L’Administration a refusé la proposition de faire deux annexes au futur décret commun catégorie B, une annexe pour le B et une pour le CII.

La filière médico sociale sera traitée à minima par la grille proposée pour le B C II et certains corps passeront en catégorie A.

 

II – Le passage en A

 

Le Gouvernement est prêt à laisser la main aux ministères pour le passage en catégorie A de certains corps dans des conditions  à définir, cela concernera les TSEF à la Défense et éventuellement cela pourrait concerner les greffiers à la Justice à la demande des Fonctions Publiques- CGC.

 

 

 

 

 

III – La grille indiciaire

 

La durée de la carrière proposée, 34 ans pour les B et 33 ans pour les C II et l’étroitesse de la grille indiciaire 325-660 et 675 en 2011 provoque une véritable régression en terme financier. Sur une carrière la perte peut dépasser 25000 euros.

Les FP-CGC se sont vues opposer un refus à toutes leurs demandes, de rehaussement de la grille, d’aménagement des durées autour de 30 ans, de différenciation de la durée entre les B et les CII pour tenir compte de la durée des études des deux catégories. Le Gouvernement a même refusé toute renégociation du deuxième grade du B.

En effet, la proposition est une carrière en 3 grades : le premier grade correspondant au 1er grade du B (IB 385-576) le dernier grade incluant le 1er grade de CII et les 2ème et 3ème grade du B (IB 339-614) et les 2ème et  3ème grade de CII (IB 404-650) et 675 en 2011.

Les FP-CGC ont protesté contre ces propositions régressives beaucoup moins favorables à terme que les actuelles grilles B et CII.

 

 

 

******

Repost 0
Published by lusancay - dans actualités cfe cgc
commenter cet article
22 décembre 2008 1 22 /12 /décembre /2008 23:51

COMMUNIQUE


Chers Camarades,
 
Nous  venons d'apprendre le décès brutal de notre ami Gérard NOGUES, Secrétaire Général de la Fédération Générale des Fonctionnaires Force Ouvrière et de l'Union interfédérale  des agents de la  fonction  publique Force Ouvrière. Il était âgé de 55 ans.
 
C'est la perte d'un grand militant de l'organisation avec lequel nous avons travaillé en étroite collaboration sur l'ensemble des dossiers concernant la Fonction Publique.
 
Défenseur infatigable du statut de la Fonction Publique, du Service Public  et de la République, Gérard NOGUES a porté haut les couleurs de Force Ouvrière.
 
La Fédération  des Personnels des Services Publics et des Services de Santé Force Ouvrière adresse à son épouse, sa famille, au Secrétariat Fédéral de la FGF-FO, ses sincères condoléances et leur assure de leur profonde amitié et de leur soutien dans cette épreuve douloureuse.
 
Les obsèques auront lieu le MERCREDI 24 DECEMBRE A 14 H
Eglise Saint-Julien
Route de Bordeaux
64 LONS (à côté de Pau)
 
Vous pouvez envoyer des fleurs avant mercredi
Pompes funèbres Patou
Route de Bordeaux
64121 MONTARDON (Tél. : 05.59.62.05.05)
 
Vous pouvez envoyer vos messages à la FGF FO qui retansmettra à sa famille.
 
Bien cordialement
 
Le Secrétariat Fédéral

Gérard Noguès

 


né le 25/2/1953 à ARTIX (Pyrénées-Atlantiques)

Repost 0
Published by lusancay
commenter cet article
22 décembre 2008 1 22 /12 /décembre /2008 22:43
Le secrétariat général des personnels de direction
Syndicat national des cadres pénitentiaires CFE.CGC
et La Fédération interco Justice CFDT

à

M. BEAUVOIS
Président de la Commission Nationale de Déontologie de la Sécurité
62 Boulevard de la Tour Maubourg 75007 Pairs

Monsieur le Président,

Le 18 novembre 2008 vous avez adopté un avis concernant les conditions du suicide dramatique d'un jeune homme dans un établissement pénitentiaire pour mineurs du Rhône.

Les conditions de diffusion de ce rapport nous amènent à vous faire part de l'émotion créée parmi les membres des corps de direction de l'administration pénitentiaire sans qu'il s'agisse bien entendu ni de présenter une quelconque observation sur le fond du dossier ni de minimiser la douleur de la famille de la personne décédée.

Nous nous étonnons en effet que le rapport ait fait l'objet d'une communication à l'ensemble de la presse et qu'il ait été intégralement mis en ligne sur le site du Monde.fr, sans que les personnes intéressées n'aient été informées de son contenu.

Nous déplorons que, de ce fait, des fonctionnaires aient personnellement fait l'objet d'une vindicte médiatique non seulement dommageable sur un plan professionnel, mais, surtout, les atteignant, irrémédiablement, dans leur vie privée.

Nous étions pourtant et sommes toujours persuadés, d'un point de vue déontologique, qu'un rapport d'inspection ne peut faire l'objet d'une publication qu'après que l'autorité administrative mise en cause ait été en mesure de présenter ses observations, ne fut-ce que pour rectifier de nombreuses erreurs matérielles.

Il en va, nous semble t-il, du respect du principe fondamental du contradictoire.

Nous regrettons que ce principe n'ait pas été respecté, ce qui aurait évité un affaiblissement net de l'autorité morale que doit représenter la CNDS.

Nous vous prions de croire, Monsieur le Président, en l'expression de notre considération.

Pour le secrétariat général Pour la Fédération interco
Le secrétaire général Justice CFDT
Sébastien CAUWEL M. Duflot
Repost 0
Published by lusancay - dans actualités cfe cgc
commenter cet article
21 décembre 2008 7 21 /12 /décembre /2008 22:14


Révision des statuts, réforme du concours, refonte de la formation initiale et continue, création d’un département de la recherche : la fameuse Ecole Nationale de la Magistrature (ENM) de Bordeaux a pris, sous l’impulsion de la ministre de la Justice, Rachida Dati, et de son directeur, Jean-François Thony, des mesures à la hauteur des critiques qui lui avaient été adressées, après notamment l’affaire Outreau et la mise en cause du juge Fabrice Burgaud. Ces réformes, présentées en février dernier, entrent en vigueur en janvier et février 2009. L’établissement fête ainsi ses 50 ans avec une profonde réorganisation.



« Pour mener une réforme cohérente, il fallait vraiment tout reprendre en même temps». C’est Jean-François Thony, le directeur de l’ENM, qui le dit. Il précise à l’Observatoire Boivigny : « Le concours n’avait pas évolué depuis 1958. Quant à la formation initiale, de nombreuses retouches avaient fini par la rendre difficilement lisible. L’école, par divers aspects, manquait enfin d’ouverture sur l’extérieur. »

Arrivé à la tête de l’institution en septembre 2007, Jean-François Thony a mis en place un projet de réforme, à la demande de Rachida Dati, la ministre de la Justice. Ses propositions ont été rendues publiques en février 2008. Pour les élaborer, « nous nous sommes basés sur deux grands axes de réflexion, rappelle Jean-François Thony : quel est le but de la formation de l’ENM et quels sont les enseignements nécessaires pour atteindre cet objectif ? Nous avons voulu y répondre tout en ouvrant l’école sur l’extérieur. »

La suite ici : http://www.boivigny.com/Le-nouveau-visage-de-l-ENM,-l-ecole-qui-forme-les-juges_a591.html 
Repost 0
Published by lusancay - dans actualités cfe cgc
commenter cet article
20 décembre 2008 6 20 /12 /décembre /2008 10:23

Le directeur des archives départementales de Seine-Maritime, Vincent Maroteaux, promet que "la consultation Internet de 10 téraoctets de données devrait être possible d'ici 2010". Les process à l'étude doivent tenir compte du coût d'une confortable bande passante indispensable en pareil cas et envisagent de qualifier les téléchargements.

Pas moins de 6 téraoctets (1 téraoctet = 1000 gigaoctets) de données numériques dont 3 téraoctets d'état civil sont actuellement consultables sur l'Intranet des archives départementales par les 3000 lecteurs occasionnels ou passionnés. L'ouverture des données au plus grand nombre via l'Internet est intégrée dans le prochain schéma directeur informatique du Département.

Repost 0
Published by lusancay - dans actualités cfe cgc
commenter cet article
19 décembre 2008 5 19 /12 /décembre /2008 22:03
Le Pr. Claude Olievenstein est décédé le 14 décembre à l'âge de 75 ans. Psychiatre d'origine allemande, il fut un précurseur dans la lutte contre la toxicomanie, ouvrant dès 1971 le centre Marmottan, première structure de soins spécialisée.

 


Psychiatre, chef de service, professeur associé en anthropologie à l'université de Lyon, et directeur de recherches en ethnopsychiatrie et anthropologie médicale, Claude Olievenstein a vécu la majeure partie de sa vie en France, après avoir fui avec ses parents les persécutions de l'Allemagne nazie. Médecin-chef des hôpitaux psychiatriques en 1968, il se penche sur le problème des toxicomanes en tant que marginaux, à la fois révoltés et en souffrance.

Prenant le contre-pied de la politique répressive de l'époque (le vote de la loi du 31 décembre 1970, toujours en vigueur aujourd'hu, a criminalisé l'usage simple de drogues, le rendant passible d'un an de prison), le professeur Olievenstein a développé une approche centrée sur l'individu, son ressenti et sa rencontre avec la drogue : selon lui, le toxicomane est "à la fois malade et non malade", dépositaire d'une expérience qui doit être abordée comme éventuellement positive ; une place importante est ménagée, dans cette approche, à l'éprouvé, au plaisir et à la mémoire de ce plaisir.

Cette démarche humaine et individualisée s'est prolongée en 1971 par la fondation du Centre médical Marmottan (Centre expérimental d'accueil, d'orientation et de soins pour toxicomanes non alcooliques), qu'il définit comme une sorte de sas entre la société "normale" et tous ceux qui ne peuvent ou ne veulent y participer. A travers ce dialogue ouvert entre patients et professionnels, une stratégie d'accompagnement au long cours s'est peu à peu constituée, stratégie basée sur une relation thérapeutique particulière et structurée par un contrat tacite ou explicite, qui lie les clients à l'institution. Les toxicomanes y ont appris ou réappris à faire des choix libres et, surtout, de ne pas remplacer la dépendance à un produit par la dépendance à une institution. Pour atteindre cet objectif et accompagner les toxicomanes dans leur trajectoire, des centres d'hébergement, d'urgence, des centres de post-cure, des familles d'accueil, des appartements thérapeutiques ont été successivement créés.

Le Pr. Olievenstein a également écrit de nombreux ouvrages, dont le célèbre "Il n'y a pas de drogués heureux" (1977) et publié plus d'une centaine d'articles scientifiques. Sa démarche de personnalisation des soins et d'échange dans des lieux spécialisés, sans usage de produits de substitution, n'a cependant pas fait consensus, surtout depuis l'apparition de l'épidémie de Sida, marquée par la mise en place pour tous de la politique de réduction des risques, qui a entraîné la mise en vente libre de seringues et la diffusion de produits de substitution.

Cependant cette volonté de traiter humainement les "drogués" malgré leur comportement addictif a fait école : le centre Marmottan, qui a accueilli depuis 1971 plus de 40 000 toxicomanes et où de nombreux professionnels de tous les pays viennent chaque année en stage, est devenu une référence mondiale sur la prise en charge de la toxicomanie. Depuis 2000, Marc Valleur a succédé au Pr Olievenstein, atteint d'une forme grave de maladie de Parkinson. Sous son impulsion, Marmottan continue à prendre en charge humainement les toxicomanies, qu'elles soient liées à la prise d'une drogue ou non (travail, sexe, jeux vidéos, internet, etc.).

Source : Hôpital Marmottan - 15 décembre 2008

Repost 0
Published by lusancay - dans actualités cfe cgc
commenter cet article