Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

quelques outils

Adherez à la CFE CGC
pour info nos stats:

    

959 511 pages lues ce jour...


Le blog est au topblog
d'overblog !

Lisez et faites lire
le blog

mobilisez vous ...
ou arrêtez de râler ...
 

Recherche

Archives

INFO

 

Fédération des Fonctions Publiques-CGC

15-17, rue Beccaria

 – 75012 PARIS –

Métros :

Gare de Lyon/Faidherbe Chaligny/ Ledru Rollin 

Tél  :  01.44.70.65.90

Fax :  01.44.70.65.99

Mail : ufcfp.cgca twanadoo.fr

17 décembre 2009 4 17 /12 /décembre /2009 09:37

La CFE-CGC a organisé le 17 novembre dernier un débat autour du livre "L'open space m'a tuer" en présence des auteurs Alexandre des Isnards et Thomas Zuber et de Bernard van Craeynest. Plus de 120 participants ont assisté à cette rencontre, animée par Carole Couvert, secrétaire nationale confédérale.

Cet ouvrage à succès est une suite de "séquences vérités" sur les "absurdités" du management causes de souffrance au travail. Au-delà de la problématique de l'open space, adopté par 65 % des entreprises aujourd'hui, les auteurs pointent toutes ces situations types, révélatrices d'une évolution de l'organisation du travail et surtout des modes de management qui ont pour conséquence "la destruction des collectifs" et l'exacerbation de l'individualisation : le salarié n'est plus qu'une "ressource interchangeable" incité à intérioriser sa souffrance pour ne pas se voir qualifié de "negative mind attidude (NMA)", ce sabir dit professionnel à base d'anglais que les auteurs appellent le "wording".

Leur étude révèle le malaise ressenti par le personnel d'encadrement, catalogué "cadre" sans que leur fonction ne soit porteuse de sens, tant en termes de responsabilité hiérarchique que d'implication dans la stratégie de l'entreprise. Ils affirment la nécessité d'un "retour au métier dans sa dimension artisanale", vraie source d'implication sociale dans un collectif retrouvé...

Ces tristes constats sont partagés par la CFE-CGC. Bernard van Craeynest regrette la faiblesse de la formation initiale qui n'arme pas les diplômés à "franchir cette barrière" qu'est l'entrée dans l'entreprise. Il dénonce le "masochisme" des employeurs : cette souffrance au travail qu'ils refusent de prendre en compte est contre-productive et coûteuse pour l'entreprise et le pays.

Hélas ! estime le président de la CFE-CGC, nous avons affaire là, non pas à un effet de mode, mais à une "tendance lourde qui pousse à favoriser le travail indépendant et à remplacer le Code du travail par le Code du commerc e...". La CFE-CGC a une autre conviction : "la qualité de vie au travail est source de croissance !"...

 Voir la webTV de cette rencontre :

http://ns27520.ovh.net/webtv/index.html?defaultItem=a5ce957e1ea6e2cbe086112bbd72b4f7

Partager cet article

Repost 0
Published by lusancay - dans social
commenter cet article

commentaires