Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

quelques outils

Adherez à la CFE CGC
pour info nos stats:

    

959 511 pages lues ce jour...


Le blog est au topblog
d'overblog !

Lisez et faites lire
le blog

mobilisez vous ...
ou arrêtez de râler ...
 

Recherche

Archives

INFO

 

Fédération des Fonctions Publiques-CGC

15-17, rue Beccaria

 – 75012 PARIS –

Métros :

Gare de Lyon/Faidherbe Chaligny/ Ledru Rollin 

Tél  :  01.44.70.65.90

Fax :  01.44.70.65.99

Mail : ufcfp.cgca twanadoo.fr

24 février 2011 4 24 /02 /février /2011 11:28

COMMUNIQUE

Le SNCP-CFE-CGC se félicite de la réussite du mouvement
du 23 février 2011, place Vendôme à Paris, des D.S.P en signe de
solidarité et de contestation de la sanction prise à l’encontre de
notre collègue DISP, remercié des bons et loyaux services au sein
de notre institution, et ce, depuis de nombreuses années. Se sont
joints à cette journée les D.S.P.I.P et leurs adjoints.

Le SNCP-CFE-CGC s’associe sans aucune réserve à ce
mouvement de protestations et invite les officiers « chefs
d’établissements et adjoints » à se rallier à ces légitimes
revendications.

D’ores et déjà le SNCP-CFE-CGC demande à ses adhérents de
se tenir prêts à participer à toute nouvelle manifestation à venir.

 

L’Encadrement c’est la responsabilité.

La CFE-CGC c’est l’Encadrement.

 

Le Bureau National

 

 

Communiqué du SNDP CFE CGC

 

 

Suite à l'éviction du directeur interrégional de Rennes, l'appel historique aux directeurs pénitentiaires ce mardi 23
février 2011 a mobilisé 130 directeurs place Vendôme.

FO-Direction et le SNDP constatent que la mobilisation a rassemblé bien au-delà des adhérents syndicaux, signe
d'une crise de confiance sans précédent.

Les organisation professionnelles signataires de l'appel au rassemblement saluent la présence et le soutien de Jean-
Claude MAILLY, sécrétaire général de la confédération FO, du secrétaire général de l'Union Justice FO et des
trois syndicats de magistrats (USM, SM et FO).

Cette mobilisation d'une ampleur exceptionnelle a par ailleurs été relayée par les collègues restés dans les services
déconcentrés pour assurer la continuité du service public.

Les délégations FO-Direction et SNDP ont été reçus pendant 1h15 par le directeur de cabinet du Garde des
Sceaux, le ministre ayant choisi de maintenir son déplacement à Nantes.

Nous avons exposé à cette occasion la colère et l'amertume des directeurs, en soulignant l'acte exceptionnel des
directeurs interrégionaux et de leurs adjoints indiquant ne plus être en mesure d'excercer leur autorité dans des
conditions compatibles avec l'intérêt du service.

Nous avons rappelé que les directeurs tiennent à bout de bras depuis des décennies l'équilibre fragile des services
malgré les réformes législatives successives et contradictoires sans attribution de moyens suffisants.

Nous avons indiqué que les directeurs des services pénitentiaires n'acceptent plus ce rôle de responsables des
carences de l'institution en lieu et place des dirigeants politiques.

Nous avons en outre dénoncé l'exploitation de la communication médiatique jetant en pâture à l'opinion publique
un directeur des services pénitentiaires. Il est vain de laisser croire aux citoyens que l'éviction d'un directeur
interrégional peut résoudre les problématiques inhérentes à la crise institutionnelle profonde traversée aujourd'hui
par l'administration pénitentiaire. Elle ne prévient nullement le renouvellement d'un drame tel celui de Pornic.

Le Garde des Sceaux n'avait visiblement pas anticipé l'ampleur de la mobilisation et n'avait donc pas donné
mandat à son directeur de cabinet pour apporter des réponses concrètes à la réalité de nos difficultés.

Devant l'indigence du discours, FO-Direction et le SNDP appellent dès à présent à la poursuite de la
mobilisation en ne participant plus, dans un premier temps, aux réunions institutionnelles pénitentiaires
(celles organisées par les directions interrégionales et par l'administration centrale) et en ne répondant à
aucune demande statistique.

Nos organisations professionnelles vont rapidement solliciter les parlementaires afin qu'ils se rendent dans les
services pénitentiaires pour constater l'impossibilité matérielle pour les chefs de service de mettre effectivement
en oeuvre les lois votées.

D'ici le 31 mars 2011, si aucune avancée significative n' a été proposée par le Garde des Sceaux, un nouveau
mouvement national sera décidé.

Le sécrétaire général FO-Direction,
Michel BEUZON

Le 1er secrétaire SNDP-CGC,
Jean-Michel DEJENNE

Partager cet article

Repost 0
Published by lusancay - dans actualités cfe cgc
commenter cet article

commentaires