Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

quelques outils

Adherez à la CFE CGC
pour info nos stats:

    

959 511 pages lues ce jour...


Le blog est au topblog
d'overblog !

Lisez et faites lire
le blog

mobilisez vous ...
ou arrêtez de râler ...
 

Recherche

Archives

INFO

 

Fédération des Fonctions Publiques-CGC

15-17, rue Beccaria

 – 75012 PARIS –

Métros :

Gare de Lyon/Faidherbe Chaligny/ Ledru Rollin 

Tél  :  01.44.70.65.90

Fax :  01.44.70.65.99

Mail : ufcfp.cgca twanadoo.fr

31 juillet 2010 6 31 /07 /juillet /2010 15:50

Trois psychologues cliniciens en région :

 

http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000022631009&dateTexte=&categorieLien=id

 

et

 

Un psychologue du travail à Paris

  

http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000022631003&dateTexte=&categorieLien=id

 

 

 

 

  Trois postes de psychologue clinicien conseiller technique régional sont vacants au sein des états-majors des régions de gendarmerie de Rhône-Alpes ; zone de défense et de sécurité Sud-Est à Bron, du Nord - Pas-de-Calais ; zone de défense et de sécurité Nord à Villeneuve-d'Ascq et de Provence-Alpes-Côte d'Azur, zone de défense et de sécurité Sud à Marseille.
Ces postes sont ouverts aux psychologues titulaires d'un master II en psychologie clinique.


Intérêt des postes et missions


Conseiller des échelons hiérarchiques en matière de prise en compte de l'impact psychologique des missions et de management de crise, le titulaire du poste aura pour mission principale d'intervenir localement lors d'un événement grave et d'assurer des suivis individuels sur demande des personnels.
En outre, il devra organiser le suivi d'équipe ou de militaires confrontés à une lourde charge psychologique, construire et animer un réseau de spécialistes médico-psychologique interne et externe, élaborer des formations internes dans le champ de la prise en compte des risques professionnels, développer des missions d'accompagnement psychologique et des actions de prévention dans le domaine du mal-être et des actes auto-agressifs.
Pour ce faire, il devra connaître :
― la psychopathologie clinique individuelle et collective (phénomène de groupe) ;
― le traumatisme psychologique et les pathologies professionnelles ainsi que leur mode de prise en charge.
Le titulaire du poste devra par ailleurs posséder une première expérience professionnelle réussie, maîtriser les techniques d'entretiens individuels de soutien et collectifs de crise (debriefing), savoir animer des groupes de travail et de supervision professionnelle centrés sur la limitation des risques psychiques et orienter les personnels vers des prises en charge spécialisées. Il devra également disposer d'un sens aigu de l'écoute, d'autonomie, d'ouverture d'esprit et une rigueur intellectuelle et éthique.


Statut. ― Environnement


Les candidats seront recrutés en qualité d'officier commissionné rattaché au corps technique et administratif de la gendarmerie. Contractuels dans la limite de quinze ans de services ils se verront proposer un contrat initial de trois ans au grade de lieutenant (indice brut 457 ou 528 selon l'expérience professionnelle).
Le dispositif juridique relatif aux militaires commissionnés est le suivant :
― l'article L. 4132-10 du code de la défense ;
― le décret n° 2008-945 du 12 septembre 2008 portant statut particulier des officiers des corps techniques et administratifs de l'armée de terre, de la marine, de la gendarmerie, du service de santé des armées et du service des essences des armées ;
― le décret n° 2008-959 du 12 septembre 2008 relatif aux militaires commissionnés ;
― l'arrêté du 3 juin 2010 fixant la liste des emplois d'officiers et de sous-officiers commissionnés recrutés au titre de l'article L. 4132-10 du code de la défense au sein de la gendarmerie nationale.
Les fonctions de psychologue exercées au sein de la gendarmerie par des officiers du corps technique et administratif sous-tendent les qualités fondamentales de l'état militaire suivantes : neutralité et droit de réserve, disponibilité, adaptabilité, loyalisme et sens élevé du service.


Personne à contacter


Les candidatures accompagnées d'une lettre de motivation et d'un CV détaillé sont à adresser dans un délai de trente jours à compter de la date de publication du présent avis au chef d'escadron Catherine Pinson, chef de la section psychologie soutien intervention de la sous-direction de l'accompagnement du personnel de la direction générale de la gendarmerie nationale, Fort de Charenton, 1, rue du Maréchal-Maunoury, 94700 Maisons-Alfort (catherine.pinson@gendarmerie.interieur.gouv.fr télépone : 01-56-28-73-40).

 

 

et le dernier :

 

 


Un poste de psychologue est vacant au bureau du recrutement et des examens de la direction générale de la gendarmerie (Ile-de-France - Malakoff).
Il est ouvert aux psychologues titulaires d'un master II en psychologie du travail ou en psychologie sociale.


Intérêt du poste et missions


Le titulaire du poste assistera le commandement en qualité de conseiller technique national, pour tous les aspects liés à la gestion des compétences des personnels de l'arme : recrutement-sélection, orientation professionnelle, formation et études (changement organisationnel, audit social,...).
Il recrutera, formera, supervisera et coordonnera en tant qu'autorité technique, les psychologues servant dans les centres de sélection et de concours des régions de gendarmerie.
Il conduira des évaluations psychologiques dans le cadre de la sélection interne et externe de personnes postulant le corps des officiers ou une unité spécialisée rattachée à la direction générale de la gendarmerie (GIGN, GCFAG,...). Il prêtera également son concours à des actions de sélection, organisées par des organismes externes (Assemblée nationale, Sénat,...). Il pourra renforcer les psychologues des centres de sélection et de concours des régions sur les concours sous-officiers. Il devra aider le décideur, en commission nationale, à sélectionner puis à recruter les personnes les mieux adaptées à l'emploi postulé. Il participera à la conception et au développement des processus, des méthodes et des outils psychologiques ainsi que du suivi des populations recrutées en matière de recrutement, de sélection, de gestion des compétences et d'orientation professionnelle.
Il pourra intervenir sur des actions de formation et la conduite d'études.
Il aura en charge le développement de la psychologie du travail et l'instauration d'une veille scientifique.
Pour ce faire, il devra :
― maîtriser la conduite d'entretien semi-directif ;
― maîtriser les tests cognitifs et les inventaires de personnalité ;
― connaître la psychométrie et les statistiques appliquées aux sciences humaines ;
― connaître la méthode des questionnaires et de l'observation directe ;
― savoir établir des diagnostics psychosociaux.
Il devra par ailleurs faire preuve de réelles qualités rédactionnelles, d'analyse, de synthèse, de curiosité intellectuelle et de travailen équipe. Il conviendra également de disposer de capacités d'encadrement, d'autonomie, de proposition, d'une aisance relationnelle, d'un esprit de décision et d'initiative marqué.


Statut. ― Environnement


Le candidat sera recruté en qualité d'officier commissionné rattaché au corps technique et administratif de la gendarmerie. Contractuel dans la limite de quinze ans de services il se verra proposer un contrat initial de trois ans au grade de lieutenant (indice brut 457 ou 528, selon l'expérience professionnelle).
Le dispositif juridique relatif aux militaires commissionnés est le suivant :
― l'article L. 4132-10 du code de la défense ;
― le décret n° 2008-945 du 12 septembre 2008 portant statut particulier des officiers des corps techniques et administratifs de l'armée de terre, de la marine, de la gendarmerie, du service de santé des armées et du service des essences des armées ;
― le décret n° 2008-959 du 12 septembre 2008 relatif aux militaires commissionnés ;
― l'arrêté du 3 juin 2010 fixant la liste des emplois d'officiers et de sous-officiers commissionnés recrutés au titre de l'article L. 4132-10 du code de la défense au sein de la gendarmerie.
Les fonctions de psychologue exercées au sein de la gendarmerie par des officiers du corps technique et administratif sous-tendent les qualités fondamentales de l'état militaire suivantes : neutralité et droit de réserve, disponibilité, adaptabilité, loyalisme et sens élevé du service.


Personne à contacter


Les candidatures accompagnées d'une lettre de motivation et d'un CV détaillé sont à adresser dans un délai de soixante jours à compter de la date de publication du présent avis au lieutenant-colonel Stéphane Noirel, chef de la section évaluation et sélection du bureau du recrutement de la direction générale de la gendarmerie nationale, 1, boulevard Henri-Barbusse, Malakoff (téléphne : 01-56-28-73-50, stéphane.noirel@interieur.gouv.fr).

Partager cet article

Repost 0
Published by lusancay - dans actualités cfe cgc
commenter cet article

commentaires