Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

quelques outils

Adherez à la CFE CGC
pour info nos stats:

    

959 511 pages lues ce jour...


Le blog est au topblog
d'overblog !

Lisez et faites lire
le blog

mobilisez vous ...
ou arrêtez de râler ...
 

Recherche

Archives

INFO

 

Fédération des Fonctions Publiques-CGC

15-17, rue Beccaria

 – 75012 PARIS –

Métros :

Gare de Lyon/Faidherbe Chaligny/ Ledru Rollin 

Tél  :  01.44.70.65.90

Fax :  01.44.70.65.99

Mail : ufcfp.cgca twanadoo.fr

7 mai 2010 5 07 /05 /mai /2010 12:40

Communiqué de compte-rendu d’entrevue du SNP au ministère de la Santé,
publié sur le site du SNP le 12 avril 2010

« Enfin un conseiller en charge du dossier des psychologues au cabinet de la Ministre de la santé et des sports
Des rendez-vous de travail sont proposés.
À partir des résultats de l’étude juridique que nous avons fait réaliser fin 2009, nous avions rendez-vous, en ce début avril, au ministère afin d’échanger avec R. Le Joubioux, conseiller en charge du dossier des psychologues, sur la place de notre profession dans les champs dont le ministère de la santé a la charge.
La rencontre s’est d’emblée située au niveau de la profession de psychologue au sens le plus complet de sa définition (cf. structure de la classification internationale type de professions, 2008 [CITP-08] « professions intellectuelles et scientifiques, spécialistes de la justice, des sciences sociales et de la culture »). Notre interlocuteur reconnaît également la « matrice » de la profession de psychologue en France (Titre, formation universitaire, diplôme national) et ses déclinaisons nombreuses de fonctions possibles dont celle de psychothérapie.
Pour R. Le Joubioux, relayant la position de la Ministre, la sécurité des prestations apportées aux patients est un souci constant et l’exercice de la psychologie ne peut être que l’affaire des psychologues diplômés.
Aujourd’hui, la loi dit clairement qui est psychologue, reste donc à spécifier davantage ce que font les psychologues dans les multiples champs où ils interviennent.
Pour R. Le Joubioux, psychologue n’est pas une profession de santé. Il se positionne clairement pour une définition qui ne se situe pas au niveau de chaque champ d’intervention, mais en amont, au plan de la définition même de la profession.
Il rejoint là le positionnement du SNP. / Sur la question de l’organisation de la profession, nécessaire à la mise en place d’une déontologie opposable et d’une liste professionnelle non dépendante de la santé, R. Le Joubioux estime nécessaire de réfléchir à d’autres possibilités que l'ordre professionnel. Il nous fera des propositions.
Le ministère de la santé est donc prêt à apporter, par son intermédiaire, sa pierre à l’édifice sans pour autant, et R. Le Joubioux le souligne, devoir être le pilote de l’opération qui doit forcément se situer à un niveau interministériel, ce que ne cesse de souhaiter le SNP.
Rendez-vous est proposé dans le mois qui vient pour mettre cette question au travail, à charge pour le SNP de prendre d’autres contacts avec le maximum d’interlocuteurs afin d’impulser cette réflexion interministérielle indispensable mais particulièrement difficile à mettre en œuvre.
Pour la délégation, Jacques Borgy, Secrétaire général. »

Partager cet article

Repost 0
Published by lusancay - dans actualités cfe cgc
commenter cet article

commentaires