Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

quelques outils

Adherez à la CFE CGC
pour info nos stats:

    

959 511 pages lues ce jour...


Le blog est au topblog
d'overblog !

Lisez et faites lire
le blog

mobilisez vous ...
ou arrêtez de râler ...
 

Recherche

Archives

INFO

 

Fédération des Fonctions Publiques-CGC

15-17, rue Beccaria

 – 75012 PARIS –

Métros :

Gare de Lyon/Faidherbe Chaligny/ Ledru Rollin 

Tél  :  01.44.70.65.90

Fax :  01.44.70.65.99

Mail : ufcfp.cgca twanadoo.fr

5 mai 2010 3 05 /05 /mai /2010 12:32

Lu pour vous dans "les échos"

[ 27/04/10  ]

L'Autorité de la statistique publique sort de l'ombre. Mise en place pour garantir « le respect du principe d'indépendance professionnelle » de l'Insee et des services statistiques ministériels, elle rend public aujourd'hui son premier rapport annuel. L'Autorité présidée par Paul Champsaur, ancien directeur général de l'Insee, a débuté son activité le 8 juin dernier. Elle n'a pas été saisie et ne s'est pas autosaisie d'une éventuelle atteinte à l'indépendance. Les conditions de saisines avaient été contestées par un collectif de statisticiens puisque ni eux ni les syndicats ne sont autorisés à le faire.

Globalement, l'Autorité apporte un satisfecit sur l'année écoulée, évoquant « une pertinence et une réactivité plutôt satisfaisante » de la statistique publique face aux nouvelles attentes, notamment en matière de développement durable. Ce qui ne l'empêche pas d'être vigilante sur l'avenir. Elle « s'interroge » notamment sur les conséquences d'un afflux de demandes : tendance lourde qui ne date pas du cas grec, les statisticiens sont de plus en plus sollicités par Bruxelles. En 2009, la moitié des enquêtes françaises ont alimenté Eurostat (simples transmissions de résultats, mise en oeuvre d'enquêtes harmonisées pour faciliter les comparaisons). Cela pourrait rendre moins réactif l'outil statistique aux besoins nationaux, souligne l'Autorité. Car dans le même temps, l'Insee doit travailler à la mise en place d'indicateurs environnementaux ou encore au rapport Stiglitz sur la mesure du « bien-être ».

« Cette pression de la demande dans un contexte marqué de plus par des difficultés budgétaires accroît le risque de dégradation des délais de production et de diffusion, met en garde l'Autorité. Ceci irait à contresens d'un objectif de consolidation de l'image de la statistique publique. » A l'heure où l'administration doit se serrer la ceinture, l'Insee devra faire des choix : « La pression de la demande demandera plus d'arbitrages dans les années qui viennent », reconnaît l'Autorité. Elle « encourage donc l'Insee à renforcer rapidement la coordination de la programmation des statistiques publiques […] afin que des priorités se dégagent pour les années à venir pour les travaux nouveaux à entreprendre et les travaux actuels à suspendre ».

Plan d'économies

Ces propos interviennent alors que l'Insee fait face à une chute de ses crédits de fonctionnement pour 2010. Dans un mail adressé le 19 février au personnel, le directeur général, Jean-Philippe Cotis, indiquait que « si la situation restait en l'état, ces crédits baisseraient d'environ 20 % ». « Le bon accomplissement de nos missions s'en trouverait compromis », poursuit-il. Selon les syndicats, la baisse serait même de 25 %, soit 18 millions d'euros de moins qu'en 2009. Si des discussions sont en cours avec Bercy dans l'espoir d'une rallonge, un plan d'économies de 1,4 million d'euros a d'ores et déjà été décidé (réduction du nombre de parutions, allégement du protocole pour certaines enquêtes sociales, réduction des déplacements et de formation…). « L'objectif a été de ne remettre en cause aucune des missions de l'Insee », indique un compte-rendu du comité de direction. « Au-delà de 2010, comment ne pas craindre que ces mesures d'urgence n'entérinent pas une pénurie des moyens alloués à la statistique publique », s'interrogeait récemment le Comité de défense de la statistique publique.

F. S., Les Echos

Partager cet article

Repost 0
Published by lusancay - dans actualités cfe cgc
commenter cet article

commentaires