Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

quelques outils

Adherez à la CFE CGC
pour info nos stats:

    

959 511 pages lues ce jour...


Le blog est au topblog
d'overblog !

Lisez et faites lire
le blog

mobilisez vous ...
ou arrêtez de râler ...
 

Recherche

Archives

INFO

 

Fédération des Fonctions Publiques-CGC

15-17, rue Beccaria

 – 75012 PARIS –

Métros :

Gare de Lyon/Faidherbe Chaligny/ Ledru Rollin 

Tél  :  01.44.70.65.90

Fax :  01.44.70.65.99

Mail : ufcfp.cgca twanadoo.fr

28 mai 2010 5 28 /05 /mai /2010 19:31

Agen, chef-lieu du département de Lot-et-Garonne, choisit la délégation de service public pour gérer et exploiter trois haltes-garderie et une micro crèche. La commune utilise trois modes de gestion différents.

Lors du conseil municipal du 17 mai, les élus de la Ville d’Agen (Lot-et-Garonne) ont confié la gestion et l’exploitation de trois haltes-garderie et d’une micro crèche à la société People&Baby sous la forme d’une convention d’affermage, pour une durée de 6 ans.
La société privée reprendra en mains les structures dès le 1er août. « Nous l’avons choisie pour son projet d’établissement, ses amplitudes horaires larges – de 7 h 45 à 19 heures -, sa gestion du personnel qu’elle a mis en place dans plus de cinquante sites en France, ainsi que pour le coût qui incombera à la ville », a expliqué à la Gazette des communes Bernard Lusset, premier adjoint au maire.

Dans son cahier des charges présenté lors de l’avis d’appel public à concurrence, la commune a ajouté la micro crèche Montanou, créée depuis, aux trois haltes-garderie gérées à ce jour par une structure associative liée à la commune par une convention. Les quatre structures, dotées d’une capacité d’accueil totale de 60 enfants, représenteront un coût annuel de 265.466 euros, soit 4.000 euros par place et par année.

En raison de la nature sociale du service, la commune versera chaque année une participation en contrepartie des obligations de service public supportées par le délégataire. Pour la gestion des trois crèches, sa participation s’élèvera à 184.054 euros en 2011, premier exercice en année pleine. Pour celle de la micro crèche, sa participation s’élèvera à 81.412 euros en 2011.

Le choix de la DSP met fin à une démarche entamée en 2008 avec la décision de la commune de « remunicipaliser un service » assuré par une association parentale : « Elle gérait des haltes-garderie avec des fonds municipaux et dans des locaux municipaux. Dans un souci de professionnalisation du service, nous avons choisi de mettre fin à la convention qui nous liait. L’association qui gérait les trois structures d’accueil a fait partie des quatre candidats retenus. Elle s’est ensuite retirée d’elle-même », explique le premier adjoint au maire.

Sur son territoire, Agen compte, par ailleurs, une crèche collective gérée en régie directe et une crèche à horaires atypiques pilotée par l’UDAF.

Partager cet article

Repost 0
Published by lusancay - dans actualités cfe cgc
commenter cet article

commentaires