Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

quelques outils

Adherez à la CFE CGC
pour info nos stats:

    

959 511 pages lues ce jour...


Le blog est au topblog
d'overblog !

Lisez et faites lire
le blog

mobilisez vous ...
ou arrêtez de râler ...
 

Recherche

Archives

INFO

 

Fédération des Fonctions Publiques-CGC

15-17, rue Beccaria

 – 75012 PARIS –

Métros :

Gare de Lyon/Faidherbe Chaligny/ Ledru Rollin 

Tél  :  01.44.70.65.90

Fax :  01.44.70.65.99

Mail : ufcfp.cgca twanadoo.fr

4 mars 2011 5 04 /03 /mars /2011 13:23

Vous nous avez envoyé :

 

Lundi, près de 200 personnes se sont réunies devant la mairie de Champcueil pour protester contre la menace de fermeture qui plane sur l’établissement gérontologique Georges-Clémenceau.

Photo : mobilisation des hôpitaux de gériatrie en Essonne

 

L’avenir de l’hôpital de Champcueil, qui emploie 702 personnes est compromis. C’est ce qu’ont voulu dénoncer les élus, syndicats CGT, FO, CFTC, médecins, infirmières et autres personnels administratifs de l’établissement. Près de 200 personnes rassemblées devant la mairie de la commune ont exprimé lundi leur inquiétude concernant la fermeture de l’hôpital Georges-Clémenceau.

De son côté, l’Assistance Publique des Hôpitaux de Paris (AP-HP), qui assure la gestion de l’établissement, dément la rumeur. Elle assure qu’une fermeture n’est pas à l’ordre du jour et parle plutôt d’une restructuration globale. Qui aura forcément des conséquences sur le nombre de lits et de postes de l’hôpital gériatrique…

Une offre déjà insuffisante en gériatrie

L’intersyndicale espère, par cette mobilisation, empêcher la fermeture de tout ou partie de l’hôpital qui accueille près de 90% de patients de l’Essonne et de la Seine-et-Marne. Les organisations rappellent leur victoire du printemps 2010, lors de laquelle ils avaient empêché la perte de 37 lits et la suppression de 41 emplois du service de SSR ( Soin de Suite et Réadaptation) toujours à Georges-Clémenceau.

Pour finir, les manifestants ont souhaité pointé le paradoxe de la situation : fermer des services de gériatrie en Essonne alors même que la dépendance revient au cœur des débats, au vu de l’évolution démographique du département. A ce jour, l’offre en gériatrie est insuffisante.

Partager cet article

Repost 0
Published by lusancay - dans actualités cfe cgc
commenter cet article

commentaires