Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

quelques outils

Adherez à la CFE CGC
pour info nos stats:

    

959 511 pages lues ce jour...


Le blog est au topblog
d'overblog !

Lisez et faites lire
le blog

mobilisez vous ...
ou arrêtez de râler ...
 

Recherche

Archives

INFO

 

Fédération des Fonctions Publiques-CGC

15-17, rue Beccaria

 – 75012 PARIS –

Métros :

Gare de Lyon/Faidherbe Chaligny/ Ledru Rollin 

Tél  :  01.44.70.65.90

Fax :  01.44.70.65.99

Mail : ufcfp.cgca twanadoo.fr

18 février 2009 3 18 /02 /février /2009 15:16

Lu pour vous :  dans le quoitidien 20 Minutes


C'est un brin embarrassé que Claude d'Harcourt a présenté hier le bilan
annuel de l'Administration pénitentiaire, dont il est le directeur. Avec trois suicides de détenus et une évasion rocambolesque en moins de trois jours, l'actualité a en effet rendu le sujet explosif. La surpopulation reste le problème majeur des prisons françaises, avec 62 252 personnes détenues pour 51 500 places (soit une saturation à près de 121%). L'idéal de la cellule individuelle est encore loin d'être atteint. Le nombre de suicides a lui aussi augmenté, passant de 96 en 2007 à 115 en 2008. Un chiffre auquel il faut ajouter 1 600 tentatives.

Au vu de ces statistiques, on comprend que Claude d'Harcourt ait préféré mettre l'accent sur les progrès réalisés concernant les règles pénitentiaires européennes, encore très peu appliquées en France. Ainsi, la séparation entre prévenus et condamnés est désormais effective dans 91 maisons d'arrêt sur 130, et des «quartiers arrivants» sont aménagés dans 145 établissements. Ces locaux servent de sas de décompression à l'entrée en prison, un moment où le risque de suicide est particulièrement élevé. Et pour éviter de passer par la case prison, les aménagements de peine sont de plus en plus souvent privilégiés : on constate notamment une forte augmentation du nombre de bracelets électroniques (+ 37 %, soit 3.400 mesures simultanées).


L'ouverture de sept nouveaux établissements pénitentiaires est prévue en 2009, à commencer par la nouvelle prison de Nancy, qui remplacera dans les jours qui viennent la vétuste enceinte Charles-III, où la surpopulation chronique avait été l'une des causes d'un meurtre entre détenus en 2004. L'objectif reste d'ouvrir vingt nouvelles prisons d'ici à 2012. 

François Burkard

Partager cet article

Repost 0
Published by lusancay - dans actualités cfe cgc
commenter cet article

commentaires