Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

quelques outils

Adherez à la CFE CGC
pour info nos stats:

    

959 511 pages lues ce jour...


Le blog est au topblog
d'overblog !

Lisez et faites lire
le blog

mobilisez vous ...
ou arrêtez de râler ...
 

Recherche

Archives

INFO

 

Fédération des Fonctions Publiques-CGC

15-17, rue Beccaria

 – 75012 PARIS –

Métros :

Gare de Lyon/Faidherbe Chaligny/ Ledru Rollin 

Tél  :  01.44.70.65.90

Fax :  01.44.70.65.99

Mail : ufcfp.cgca twanadoo.fr

14 septembre 2008 7 14 /09 /septembre /2008 10:01

lu pour vous : la suite de cet article à lire ici : http://www.respublicanova.fr/spip.php?article456


"Les grands axes sur lesquels devrait reposer la défense des pays européens dans les années à venir ont été définis dans le livre blanc, pour l'Armée Française :
 
-  Les forces d’élites projetables ;
-  Le renseignement (incluant l’intelligence économique) ;
-  La maîtrise des hautes technologies combinées (électronique, aéronautique, informatique, N.B.C.) ;
-  L’anti-terrorisme en zone urbaine ;
-  La maîtrise de l’image des actions militaires et diplomatiques relayée par les médias.

A l’image d’autres corps de l’Etat, l’Armée court régulièrement le risque de s’enfermer dans un esprit de caste stérile, contraire de l’esprit de corps. On se souvient des conséquences éminemment négatives qu’eurent, dans le passé, l’application à la lettre de cet esprit de caste lors de la désastreuse affaire Dreyfus.

Pour lutter contre l’enclavement, nous pensons qu’il est nécessaire d’encourager le développement de la Direction des Ressources Humaines des Armées et de ses missions envisageant aussi bien les progressions militaires que les affectations ou les possibles départs vers le civil. Les restrictions d’effectif qui ont suivi la mise en place de l’armée de métier ont montré l’importance de la mise en place, à tout niveau de grade, de passerelles entre le monde militaire et le monde de l’entreprise où la ressource militaire est d’ailleurs vivement appréciée.

Par ailleurs, et malgré son caractère polémique en France depuis la saga Denard, il n’est pas interdit de songer à sous-traiter certaines tâches classiques de l’Armée française en campagne à des Sociétés Militaires Privées (SMP) françaises dans un premier temps, puis éventuellement anglos-saxonnes. Il ne s’agit pas de « privatiser la violence » mais de mutualiser les risques et de permettre aux forces militaires conventionnelles de se recentrer sur les tâches les plus importantes de la gestion du conflit. Pour cela, il faudrait bien entendu autoriser la création des SMP en question par des citoyens français sur le territoire français. Les tâches qui pourraient incomber aux membres de ces sociétés nouvellement crées pourraient être centrées, sur les théâtres d’opération, sur la formation, la gestion de complexes d’entraînement, la protection et l’escorte. Parmi les principaux employeurs de SMP, on trouve aujourd’hui les Ministères de la Défense américain, britannique, canadien et australien. Leur activité est encadrée par des textes anglais et américains dont les contours restent toutefois à définir. "




Au J.O

      23 Décret n° 2008-914 du 11 septembre 2008 modifiant le décret n° 2000-559 du 21 juin 2000 portant organisation générale de l'armée de terre
       http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000019460816&dateTexte=

       24 Décret n° 2008-915 du 11 septembre 2008 modifiant le décret n° 78-1060 du 30 octobre 1978 fixant les attributions des directions du personnel militaire de l'armée de terre, de la marine et de la direction des ressources humaines de l'armée de l'air
       http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000019460856&dateTexte=

       25 Décret n° 2008-916 du 11 septembre 2008 modifiant le décret n° 2000-1178 du 4 décembre 2000  portant organisation de l'administration centrale du ministère de la défense
       http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000019460870&dateTexte=


Partager cet article

Repost 0
Published by lusancay - dans actualités cfe cgc
commenter cet article

commentaires