Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

quelques outils

Adherez à la CFE CGC
pour info nos stats:

    

959 511 pages lues ce jour...


Le blog est au topblog
d'overblog !

Lisez et faites lire
le blog

mobilisez vous ...
ou arrêtez de râler ...
 

Recherche

Archives

INFO

 

Fédération des Fonctions Publiques-CGC

15-17, rue Beccaria

 – 75012 PARIS –

Métros :

Gare de Lyon/Faidherbe Chaligny/ Ledru Rollin 

Tél  :  01.44.70.65.90

Fax :  01.44.70.65.99

Mail : ufcfp.cgca twanadoo.fr

1 septembre 2008 1 01 /09 /septembre /2008 11:21
Lu pour vous :
Fermera ? Fermera pas ? Selon son directeur, l'école de police de Vannes ne serait pas menacée « à court terme ». Un responsable syndical parle, lui, de « signes contradictoires ». Instant solennel, hier matin, dans la cour de l'école de police de Vannes. Lors de la cérémonie de sortie de la troisième promotion des cadets de la République, le directeur de l'école, Guy Milin, prodigue quelques conseils à ces vingt jeunes en uniforme qui vont passer le concours de gardien de la paix dans deux semaines. « Vous êtes nos meilleurs ambassadeurs », leur dit-il au micro, devant un parterre de parents et de proches. « L'an dernier, le taux de réussite des cadets de la première promotion au concours de gardien de la paix avait atteint 92 %, soit l'un des plus élevés de France. Voilà qui prouve qu'à Vannes, l'enseignement est de qualité. Vous sortez d'une vénérable école qui a formé 13.000 policiers depuis sa création en 1973 ». Le commissaire divisionnaire Guy Milin n'hésite pas à rappeler ce qui fait la fierté de son établissement, à l'heure où l'on parle d'un plan national de restructuration qui toucherait une bonne partie des 14 écoles de police réparties sur le territoire (Le Télégramme du 28 juin).
Report de la 220 e promotion
Ce plan aboutirait à la fermeture des écoles « les plus vétustes et les plus mal localisées » et traduirait aussi une volonté gouvernementale de réduire le recrutement des policiers. Au début de l'été, aucune liste d'établissements devant fermer n'avait été dressée. Un calendrier était cependant susceptible d'être arrêté lors d'un conseil de modernisation de la fonction publique. Prévue au cours de la deuxième quinzaine de juillet, cette réunion n'a pas eu lieu. « Plus rien n'a filtré du ministère depuis lors », indique Thierry Saulnier, délégué Unsa à l'école de police. « La 219 e promotion d'élèves gardiens de la paix effectuera bien sa rentrée comme prévu lundi. Mais, début août, nous avons appris que la 220 e promotion, censée rentrer le 1 e r décembre, était purement et simplement reportée. Ce n'est pas un signe très positif ». Tout en soulignant « l'inquiétude de l'ensemble du personnel de l'école de police », le représentant syndical relève, par ailleurs, que des crédits ont été débloqués pour mener d'importants travaux sur le site vannetais au premier semestre 2009. « Tout cela nous semble assez paradoxal », note Thierry Saulnier.
« Pas de fermeture dans l'immédiat »
De son côté, Guy Milin, le directeur, confie ne pas avoir eu de nouvelles de la part du ministère de l'Intérieur sur le devenir de l'école. « En tout cas, il n'est pas question de fermeture dans l'immédiat. Le report de la 220 e promotion ne mettra personne au chômage technique. Les sessions de formation continue des policiers seront bien chargées cet hiver ». Le commissaire observe aussi que le 15 septembre, un nouveau directeur de la formation de la police nationale prendra ses fonctions au ministère. Est-ce à dire que cette nomination augure d'un contexte plus favorable ? « Je ne sais pas, répond Guy Milin. Toujours est-il que l'actuel directeur de la formation veut privilégier les grands pôles qui allient la formation initiale et la formation continue. À Vannes, nous faisons tout pour entrer dans ce cadre ».

Partager cet article

Repost 0
Published by lusancay - dans actualités cfe cgc
commenter cet article

commentaires