Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

quelques outils

Adherez à la CFE CGC
pour info nos stats:

    

959 511 pages lues ce jour...


Le blog est au topblog
d'overblog !

Lisez et faites lire
le blog

mobilisez vous ...
ou arrêtez de râler ...
 

Recherche

Archives

INFO

 

Fédération des Fonctions Publiques-CGC

15-17, rue Beccaria

 – 75012 PARIS –

Métros :

Gare de Lyon/Faidherbe Chaligny/ Ledru Rollin 

Tél  :  01.44.70.65.90

Fax :  01.44.70.65.99

Mail : ufcfp.cgca twanadoo.fr

9 septembre 2008 2 09 /09 /septembre /2008 18:00

Valérie Pécresse, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche et Valérie Létard, secrétaire d'Etat chargée de la solidarité, précisent que la réforme des bourses qui rentrera en vigueur en septembre s'accompagne de nouveaux droits pour tous les étudiants handicapés, boursiers ou non.

Communiqué - Valérie Pécresse
26 août 2008

En effet, jusqu'à la réforme des bourses universitaires, seuls certains étudiants handicapés se voyaient attribuer du fait de leur situation de handicap, une majoration de leur bourse pouvant aller jusqu'à 100 euros par mois.

Aujourd'hui, grâce aux réformes engagées, l'étudiant handicapé :

  • continue  de bénéficier d'une bourse sur critères sociaux comme tous les autres étudiants
  •  bénéficie désormais, grâce à l'élargissement de la Prestation de Compensation du Handicap (PCH), d'une aide personnalisée, d'un montant moyen de 1300 euros par mois, qui ne dépend pas du revenu de ses parents. Celle-ci est calculée par les Maisons départementales du handicap (MDPH) en fonction de ses besoins spécifiques de l'étudiant (humains, matériels...).
  •  Ainsi l'étudiant handicapé bénéficie désormais d'une aide mensuelle (et non annuelle) personnalisée (et non plus forfaitaire) ouverte à tous et sans conditions de ressources.
     
    D'une manière plus générale, l'étudiant handicapé bénéficie d'un double soutien :
  • d'une part, ses besoins essentiels sont pris en compte par la PCH
  • d'autre part, ses besoins spécifiques liés à l'accès au savoir sont pris en charge par le Ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche qui propose à la fois des aides individuelles (prise des notes en braille, traduction en langue des signes, assistance pédagogique...) et des outils pédagogiques et informatiques adaptés (mise en accessibilité des ouvrages des bibliothèques, logiciels spécifiques...).

En 2007 comme en 2008, le ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche a consacré 7,5 millions d'euros par an à l'accompagnement des étudiants handicapés.

Enfin, la signature de la charte université -handicap  et de la charte grandes écoles -handicap, qui entre en vigueur ce mois de septembre, permet d'assurer à chaque étudiant handicapé un accueil spécifique par des personnels formés, ainsi que l'élaboration d'un projet personnel de formation qui prenne en compte son handicap et ses souhaits personnels. Par ailleurs, à compter de 2008, 15 millions d'euros de crédits sont versés en plus aux universités pour améliorer l'accessibilité des locaux.
 
Si malgré l'élargissement de la PCH, la simplification des critères s'avérait défavorable pour un étudiant, le ministère de l'enseignement supérieur s'est engagé à ce que sa situation soit examinée et sa bourse rétablie afin de s'assurer qu'aucun étudiant ne soit lésé par la réforme. Au cours d'une réunion préparatoire à la rentrée dans l'enseignement supérieur,  Valérie Pécresse a donné hier instruction en ce sens  à tous les  recteurs. Elle leur a également rappelé la nécessité d'être vigilant dans cette période transitoire. Valérie Létard fait parvenir un courrier en ce sens aux Maisons Départementales des Personnes Handicapées.

Partager cet article

Repost 0
Published by lusancay - dans actualités cfe cgc
commenter cet article

commentaires