Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

quelques outils

Adherez à la CFE CGC
pour info nos stats:

    

959 511 pages lues ce jour...


Le blog est au topblog
d'overblog !

Lisez et faites lire
le blog

mobilisez vous ...
ou arrêtez de râler ...
 

Recherche

Archives

INFO

 

Fédération des Fonctions Publiques-CGC

15-17, rue Beccaria

 – 75012 PARIS –

Métros :

Gare de Lyon/Faidherbe Chaligny/ Ledru Rollin 

Tél  :  01.44.70.65.90

Fax :  01.44.70.65.99

Mail : ufcfp.cgca twanadoo.fr

6 août 2008 3 06 /08 /août /2008 15:31

Des centaines de milliers de fonctionnaires territoriaux britanniques ont entamé une grève pour les salaires. Selon les syndicats, ce mouvement s'annonce comme l'un des plus importants depuis plusieurs décennies.

"Partout nos membres sont unis. Aujourd'hui et demain près de 600'000 de nos membres seront en grève. Ce sera l'un des plus importants mouvements depuis la grève générale de 1926", a affirmé à la BBC un dirigeant du syndicat de la fonction publique Unison.

L'Association des gouvernements locaux, qui représente les employeurs publics, a estimé de son côté qu'environ un quart des travailleurs devraient suivre le mouvement, soit 325'000 personnes.

Le gouvernement souhaite maîtriser les salaires pour lutter contre l'inflation, qui est au plus haut depuis plus de dix ans en Grande-Bretagne. Mais les employés du secteur public réclament de leur côté une revalorisation salariale pour faire face à l'augmentation du coût de la vie.

L'Association des gouvernements locaux a accordé une augmentation moyenne de 2,45% aux employés, mais les syndicats, qui estiment l'inflation à 3,8%, présentent ce geste comme une réduction de salaire.

Le premier ministre travailliste, Gordon Brown, joue gros dans ce conflit social qui pourrait le voir perdre le soutien des syndicats, alors que sa défaite est déjà annoncée par les analystes lors des prochaines élections générales prévues en mai 2010.

Partager cet article

Repost 0
Published by lusancay - dans actualités cfe cgc
commenter cet article

commentaires