Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

quelques outils

Adherez à la CFE CGC
pour info nos stats:

    

959 511 pages lues ce jour...


Le blog est au topblog
d'overblog !

Lisez et faites lire
le blog

mobilisez vous ...
ou arrêtez de râler ...
 

Recherche

Archives

INFO

 

Fédération des Fonctions Publiques-CGC

15-17, rue Beccaria

 – 75012 PARIS –

Métros :

Gare de Lyon/Faidherbe Chaligny/ Ledru Rollin 

Tél  :  01.44.70.65.90

Fax :  01.44.70.65.99

Mail : ufcfp.cgca twanadoo.fr

4 juillet 2008 5 04 /07 /juillet /2008 23:10
Répondant devant la commission des Finances, élargie à d’autres sénateurs, à une question de Simon Loueckhote (UMP), M. Jégo a dit son intention de “mettre fin aux excès du dispositif”, dont le coût a atteint 295 millions d’euros en 2007 et augmente de 10 % par an (30 600 retraités concernés en 2005).

Il s’agit de “faire en sorte que ceux qui n’ont rien à voir avec le territoire concerné ne puissent plus venir s’y installer pour bénéficier d’une surretraite qui n’a aucune justification”, a expliqué le secrétaire d’Etat. La majoration de retraite, dite “indemnité temporaire de retraite” (ITR), varie entre 35% et 75%.

Elle est versée aux retraités titulaires d’une pension civile ou militaire de l’Etat résidant dans certaines collectivités d’outre-mer (La Réunion, Saint-Pierre-et-Miquelon, Mayotte, Nouvelle-Calédonie, Polynésie française et Wallis et Futuna). Certains fonctionnaires n’ayant jamais servi en Polynésie ou en Nouvelle Calédonie par exemple sont venus s’y installer pour toucher davantage d’argent. “Cette partie du dispositif est condamnée”, a affirmé M. Jégo. “Il y aura dans le projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) la fin de l’entrée dans le dispositif sur ce sujet”. Pour les bénéficiaires actuels de ces majorations de retraites, M. Jégo a affirmé vouloir introduire un plafonnement, pour “ramener un peu de raison”.

“La deuxième question qui se pose, nous sommes en train d’en discuter avec les syndicats, c’est le plafonnement”, a-t-il dit, comblant d’aise le président de la commission des Finances Jean Arthuis (Union centriste). “Il n’est pas très sain qu’un très haut fonctionnaire qui a une très haute retraite ait un ITR qui représente un pourcentage de cette retraite”, a-t-il dit. Les deux mesures devraient être introduites dans le PLFSS “avec le paquet retraite”, a précisé M. Jégo. Selon lui, “ceci ouvre un autre débat”, celui des “rémunérations outre-mer”, “qu’il faudra avoir avec les représentants syndicaux de la fonction publique d’Etat”. Une fois que l’INSEE aura établi un indice précis de coût de la vie dans les différents territoires d’outre-mer, le secrétaire d’Etat estime que la surrémunération des fonctionnaires outre-mer pourra “peut-être” être établie “sur une réalité des prix”, et non plus de façon “fixe”, en pourcentage de la rémunération

Partager cet article

Repost 0
Published by lusancay - dans actualités cfe cgc
commenter cet article

commentaires