Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

quelques outils

Adherez à la CFE CGC
pour info nos stats:

    

959 511 pages lues ce jour...


Le blog est au topblog
d'overblog !

Lisez et faites lire
le blog

mobilisez vous ...
ou arrêtez de râler ...
 

Recherche

Archives

INFO

 

Fédération des Fonctions Publiques-CGC

15-17, rue Beccaria

 – 75012 PARIS –

Métros :

Gare de Lyon/Faidherbe Chaligny/ Ledru Rollin 

Tél  :  01.44.70.65.90

Fax :  01.44.70.65.99

Mail : ufcfp.cgca twanadoo.fr

10 mai 2008 6 10 /05 /mai /2008 09:39


Pas de réforme « brutale »


Yves Jégo, secrétaire d’Etat à l’Outre-mer, a cependant assuré lundi que l’application de la réforme supprimant les suppléments de pensions des fonctionnaires retraités en Outre-mer ne se ferait pas de façon "brutale" pour ne pas pénaliser les "retraités modestes" et ceux originaires de ces territoires.
Il faut que cette réforme "ne pénalise pas les originaires d’Outre-mer qui sont fonctionnaires, qui peuvent avoir travaillé toute leur vie dans cette perspective-là et pour lesquels il faut trouver un moyen de ne pas mettre en cause cet avantage", a déclaré le secrétaire d’Etat à l’Outre-mer.

"Il faut qu’on explique aux fonctionnaires que ceux qui bénéficient aujourd’hui de ce dispositif ne vont pas s’en voir privés comme ça brutalement. C’est une réforme qui va jouer pour l’avenir, pour les générations qui Viennent", a-t-il insisté. "Cela veut dire que ceux qui sont en poste aujourd’hui, en tout cas pour les petites retraites, ne sont pas concernés par le dispositif", a-t-il dit, indiquant que l’objectif était de "mettre en place une gestion vertueuse des retraites en Outre-mer, pour l’avenir".
L’application de cette réforme "ne doit être ni brutale ni incompréhensible et moi j’ai à coeur d’avoir le souci des retraités modestes qui ne doivent pas payer pour le compte des gros retraités qui, eux, bénéficient du système", a précisé M. Jégo.

 

Réaction : recul "sans discernement" des pensions (Patrick Lebreton, PS)

 

Le député de La Réunion, Patrick Lebreton (PS), a critiqué vendredi l’annonce par Nicolas Sarkozy de la suppression progressive "sans discernement" du supplément de pension accordé aux fonctionnaires qui s’installent dans les territoires d’Outre-mer (TOM) pour leur retraite. "Il convient que cette suppression n’affecte pas le niveau de pension des Réunionnais" et se limite aux fonctionnaires de la métropole "ne profitant que de l’effet d’aubaine" de ce supplément de pension, a affirmé l’élu dans un communiqué.
Concédant l’existence "d’abus" au sein de ce dispositif qui rehausse de 35% à 75% les pensions des retraités installés dans les TOM, quand bien même ils n’y ont peu ou pas travaillé, M. Lebreton s’est alarmé du risque de "détourner" de l’économie de l’Outre-mer "des capitaux destinés soit à l’investissement, soit à la consommation". De façon plus générale, il a regretté la "coupe budgétaire faite par le président Sarkozy pour régler la douloureuse facture du paquet fiscal", dont il a évalué le manque à gagner pour l’Etat à "100 milliards d’euros sur cinq ans".


Partager cet article

Repost 0
Published by lusancay - dans actualités cfe cgc
commenter cet article

commentaires