Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

quelques outils

Adherez à la CFE CGC
pour info nos stats:

    

959 511 pages lues ce jour...


Le blog est au topblog
d'overblog !

Lisez et faites lire
le blog

mobilisez vous ...
ou arrêtez de râler ...
 

Recherche

Archives

INFO

 

Fédération des Fonctions Publiques-CGC

15-17, rue Beccaria

 – 75012 PARIS –

Métros :

Gare de Lyon/Faidherbe Chaligny/ Ledru Rollin 

Tél  :  01.44.70.65.90

Fax :  01.44.70.65.99

Mail : ufcfp.cgca twanadoo.fr

7 mai 2008 3 07 /05 /mai /2008 22:36

Éric Woerth, ministre du Budget, des comptes publics et de la Fonction publique, et André Santini, secrétaire d’État chargé de la Fonction publique, annoncent la création d’une nouvelle catégorie d’emplois d’expertise de haut niveau et de direction de projet, au sein des administrations de l’État et de ses établissements publics.

Les cadres les plus expérimentés ont désormais la possibilité de mettre leurs compétences au service de missions insuffisamment conduites au sein de l’administration permettront tels que le conseil, l’audit, la médiation et la conduite de projet à travers cette nouvelle catégorie d’emploi dite d’expert de haut niveau ou directeur de projet.

Des experts de haut niveau pour accompagner la réforme de l’État

Le gouvernement souhaite en effet utiliser au mieux la formidable richesse des ressources humaines internes à l’administration dans un contexte de réforme de l’État. Ces experts de haut niveau et directeurs de projet viendront en effet appuyer les chefs de services en charge d’importantes réorganisations de leur administration.
Ils constitueront de véritables task-force internes à l’administration aux côtés des équipes dirigeantes engagées dans des processus complexes de pilotage du changement.

Doter l’État de nouvelles compétences et dynamiser les perspectives de carrière pour les cadres supérieurs

Cette nouvelle catégorie d’emploi répond ainsi à un double objectif :

  • doter l’État de nouvelles compétences (expertise, conseil, audit, conduite du changement…) ;
  • et offrir aux cadres des perspectives de débouchés renouvelées et motivantes.

Cette nouvelle catégorie d’emplois est un moyen pour les ministères de valoriser le savoir-faire de leurs cadres les plus expérimentés et de leur offrir des perspectives professionnelles plus diversifiées.

Ces nouveaux emplois ont en effet vocation à accueillir des personnes qui ont exercé des fonctions de responsabilité importante dans les services centraux ou déconcentrés, et parfois à l’extérieur de leur administration d’origine.

Ils devraient également favoriser la mobilité, en particulier entre l’administration centrale et les services déconcentrés de l’État et entre le public et le privé.

  • Les agents nommés « experts de haut niveau » exerceront des fonctions de conseil, d’expertise de haut niveau, d’audit ou de médiation.
  • Les agents nommés « directeurs de projet », conformément à un dispositif déjà en vigueur, seront chargés d’animer la conduite de projets et de coordonner à cette fin l’action de tous les services intéressés.

Des emplois ouverts aux corps d’encadrement supérieur des trois fonctions publiques

Les agents sont nommés sur un emploi pour une durée maximale de trois ans, renouvelable une fois.

Afin d’assurer l’attractivité de ces fonctions et de manifester l’importance que le gouvernement leur accorde, ces emplois bénéficieront d’une rémunération attractive. Les titulaires des emplois les plus importants pourront ainsi bénéficier d’une rémunération du niveau de la hors échelle C.

Ces emplois peuvent être créés auprès de tous les services de l’État mais également auprès des établissements publics administratifs de l’État et des administrations assimilées.

Ils sont répartis en trois groupes, dont le classement est fonction du niveau des responsabilités confiées, ceux du groupe I correspondant aux fonctions les plus importantes.

L’accès à ces emplois sera réservé aux cadres dont la durée des services effectifs est au moins de 8 ans, tout comme pour les emplois de direction des administrations.

Dans une logique d’ouverture maximale, l’accès à ces emplois est subordonné à la publication d’un avis de vacance et ouvert aux membres des corps d’encadrement supérieur des trois fonctions publiques ainsi qu’aux officiers de carrière et aux magistrats de l’ordre judiciaire.

La création de ces emplois participe, plus généralement, de la volonté du gouvernement de valoriser la place des seniors au sein de la fonction publique, en développant les deuxièmes, voire troisièmes carrières dans des conditions attractives et sur des fonctions valorisantes.

Le décret créant cette nouvelle catégorie d’emplois d’expertise de haut niveau et de direction de projet, au sein des administrations de l’État et de ses établissements publics a été publié ce jour au Journal officiel.

Contacts presse :
Cabinet de M. Éric Woerth
Eva QUICKERT-MENZEL, conseillère communication et presse
Bénédicte CONSTANS, chargé de mission
Tél. : 01 53 18 42 81
Cabinet de M. André Santini
Chantal FARANT, conseillère communication et presse - Tél. : 01 53 18 45 98
Benjamin VACARIE, chargé de mission presse - Tél. : 01 53 18 46 65 - Fax : 01 53 18 97 39

http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do;jsessionid=?cidTexte=JORFTEXT000018685943&dateTexte=&oldAction=rechJO

ÉCHELONS
GROUPES HORS ÉCHELLE
et indices bruts

6e échelon

HE C

5e échelon

HE B bis

4e échelon

HE B

3e échelon

HE A

2e échelon

1 015

1er échelon

901

Partager cet article

Repost 0
Published by lusancay - dans actualités cfe cgc
commenter cet article

commentaires