Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

quelques outils

Adherez à la CFE CGC
pour info nos stats:

    

959 511 pages lues ce jour...


Le blog est au topblog
d'overblog !

Lisez et faites lire
le blog

mobilisez vous ...
ou arrêtez de râler ...
 

Recherche

Archives

INFO

 

Fédération des Fonctions Publiques-CGC

15-17, rue Beccaria

 – 75012 PARIS –

Métros :

Gare de Lyon/Faidherbe Chaligny/ Ledru Rollin 

Tél  :  01.44.70.65.90

Fax :  01.44.70.65.99

Mail : ufcfp.cgca twanadoo.fr

27 avril 2008 7 27 /04 /avril /2008 19:51

La réforme de la fonction publique ne se traduira pas par une réduction de ses missions, a assuré le ministre de la Fonction publique, Eric Woerth.

Au lendemain de la présentation d'un Livre blanc proposant une profonde réforme de la fonction publique, il a dit souhaiter "autant de service public mais organisé différemment".

Le ministre a précisé au micro de France Info que le Livre blanc donnerait lieu à des discussions "pendant quelques mois".

Le texte remis jeudi par le conseiller d'Etat Jean-Ludovic Silicani a pour ambition d'augmenter la productivité dans la fonction publique par une meilleure gestion des ressources humaines.

Il propose notamment de remplacer les 700 corps de la fonction publique d'Etat par une cinquantaine de familles de métiers, de recruter les fonctionnaires sur leurs compétences plus que sur leurs connaissances, de mieux les évaluer et de fonder une partie de leur rémunération sur leur fonction et sur leurs résultats.

"Je souhaite avoir une fonction publique très motivée, au service du public, je l'espère de tout mon coeur mieux rémunérée au fur et à mesure des années qui viennent, avec des parcours professionnels plus riches, mais je souhaite aussi qu'il y ait de la souplesse, de la mobilité, qu'il y ait une capacité à s'adapter", a ajouté Eric Woerth.

"J'ai le même souhait", a répondu le secrétaire général du premier syndicat de la fonction publique d'Etat, la FSU, Gérard Aschieri, qui lui donnait la réplique. "Malheureusement le rapport de M. Silicani ne va pas dans ce sens, je ne le trouve pas si moderne que ça."

"On va en discuter, on n'a peut être pas la même idée de la modernité mais je pense que les fonctionnaires ont tout à gagner à ce que les choses évoluent", a répondu Eric Woerth.

Parmi les critiques de la FSU: le risque de créer une compétition entre fonctionnaires en développant la rémunération au mérite et celui de favoriser l'embauche de salariés sous contrat en réexaminant les règles qui le permettent.

L'Unsa-Education a redit vendredi dans un communiqué "son opposition à l'organisation du démantèlement de la fonction publique par les externalisations, le recrutement massif de contractuels, la remise en cause des garanties statutaires des personnels, la mise en concurrence des personnels eux-mêmes par l'individualisation des rémunérations".

Le syndicat a estimé qu'"en revanche, les propositions concernant l'architecture statutaire dans la fonction publique (mise en place de cadres statutaires équivalents dans le cadre de filières de métiers) peuvent servir de base de négociation dans la perspective d'une revalorisation des carrières et d'une amélioration des parcours professionnels".

Partager cet article

Repost 0
Published by lusancay - dans actualités cfe cgc
commenter cet article

commentaires